Je suis une maman de 3 gnomes nés en mars 2009 (1 gars : Choupi), juillet 2010 (1 fille : Poupette) et juin 2012 (1 gars : Titange).
J'ai créé ce blog afin de faire partager mon expérience de maman-poule serial shoppeuse.

Vous y trouverez beaucoup de tests de produits, des concours, des débats et des sujets d'actualité, des idées de sorties, et bien sûr du blabla, car avec le Mâle et mes 3 petits gnomes, j'en ai des choses à raconter !

N'hésitez pas à laisser un petit - voire un grand- commentaire pour me raconter votre ressenti, pour me parler de votre quotidien, partager vos expériences : faites comme chez vous !

lundi 28 février 2011

La scolarisation des 2-3 ans : pour ou contre ?

Faut-il encourager la scolarisation des 2-3 ans à la maternelle ? Voilà un sujet bien polémique.

Quelques chiffres
Entre 2001 et 2009, le nombre d’enfants de moins de 3 ans scolarisés est passé de 254000 à 123000, soit une baisse de plus de 50% (source : rapport du Haut Conseil de la famille publié le 11 février dernier). Clairement, c'est la diminution du nombre de postes d'enseignants qui est pointée du doigt.

Mais que faut-il en penser ? Du point de vue de certains parents, la maternelle représente un mode de garde idéal dès 2 ans, car économique et performant. Pour d'autres, il est impensable de scolariser un enfant aussi jeune avec un taux d'encadrement aussi faible.

La maîtresse s'est barrée, elle en avait marre

Personnellement, je ne vais pas cacher que la gratuité de la maternelle est un argument de poids en sa faveur. 

Mais honnêtement, je n'imagine pas mon fils de bientôt 2 ans évoluer au milieu de 23 autres gamins en train de brailler et de se rouler par terre. Il requiert encore beaucoup d'affection, d'attention, et ce n'est pas une enseignante et son assistante qui vont pouvoir répondre aux besoins de 24 micro-gnomes... Avoue que le ratio 2 encadrants pour 24 élèves de 2-3 ans est quelque peu effrayant !

Quant aux parents qui imagineraient que la scolarisation précoce de leurs enfants améliorerait leurs résultats, ils nagent en pleine utopie : "les élèves scolarisés à 2 ans ne réussissent pas significativement mieux que ceux entrés à l'école maternelle à 3 ans", indique un rapport de l'INSEE. A une exception près, dans les ZEP.

Les jardins d'éveil
L'idée de créer une structure intermédiaire entre la crèche et la maternelle me paraît pertinente. Il s'agit des jardins d'éveil.  

Ouverts de 7h30/8h à 19h, au moins 200 jours par an, ils affichent un taux d'encadrement situé entre la crèche (1 adulte pour 8 enfants) et l'école maternelle (1 pour 15) avec, selon les moments de la journée, 1 adulte pour 8 à 12 enfants.

Le hic, c'est que ce n'est pas gratuit : pour la présence d'un enfant 20 jours par mois à raison de 10h par jour, les familles gagnant un smic paieront 42,50 euros par mois, celles gagnant trois smic 127 euros et celles gagnant quatre smic 178 euros. Je ne connais pas les tarifs des crèches, mais ça me paraît raisonnable (je veux bien ton avis).

Le second hic, c'est qu'il ne faudrait pas que ces jardins d'éveil payants grignotent la maternelle, à commencer par la petite section... C'est une des principales craintes des syndicats de parents d'élèves.

Le concept est néanmoins séduisant. Dommage que dans les faits, ces structures soient si rares. Alors que 8000 places doivent être créées d'ici à 2012, seulement 3 jardins d'éveil sont actuellement ouverts, c'est maigre ! 

Et même avec 8000 places, ce sera loin d'être suffisant pour pallier au manque criant de crèches et d'assistantes maternelles... 

SOS garde d'enfants
Il y a aussi le problème des horaires : la plupart des assistantes maternelles et des crèches refusent de garder les gnomes au-delà de 18h30. Or il est bien souvent impossible pour les parents de quitter leur travail aussi tôt, surtout s'ils ont beaucoup de trajet à faire pour aller récupérer leur enfant... 

Il ne faut donc pas s'étonner que plus de 60% des enfants de moins de 3 ans sont gardés par leurs parents pour des raisons liées à la nature de leur activité professionnelle, aux horaires décalés ou au coût de la garde d’enfant (source : enquête "Modes de garde et d’accueil des jeunes enfants" de la DREES portant sur l’année 2007).

Quelques pistes de réflexion...
Il faudrait vraiment encourager les entreprises à mettre en place des crèches d'entreprises. Et la question de la réforme du congé parental devra être posée. Mais auparavant, il importe de créer suffisamment de places d'accueil pour les enfants de moins de 3 ans afin de permettre aux mamans de choisir en toute liberté de prendre ou non un congé parental.

Qu'en penses-tu ? Plutôt pour ou contre la scolarisation dès 2 ans ? Quel est selon toi le meilleur mode de garde avant 3 ans ?

23 commentaires:

  1. Maryvonne Liegaut1 mars 2011 à 00:20

    Aaaahhhh ! Vaste débat ! Tout-à-fait contre. Ils sont trop petits les nains à 2 ans. Au risque de paraître rétrograde, les miens sont allés à la maternelle à 3 ans et c'est bien assez tôt !
    Le meilleur mode de garde: la maman en congé parental sinon la mamie, quand c'est possible bien-sûr ! Le jardin d'éveil, ce doit être super. La crêche d'entreprise, ça j'en rèvais déjà il y a 25 ans....

    RépondreSupprimer
  2. joyeux anniversaire en retard oui et non

    RépondreSupprimer
  3. vaste question....
    Je dirais qu'on doit pouvoir avoir le choix, que ça dépend des enfants.
    Mais souvent on ne choisit pas, l'éducation nationale le "fait" pour nous....
    Je suis maman de 2 filles, une de 5 ans de début d'année et une de 21 mois. Pour ma fille de 5 ans, j'aurais vivement souhaité qu'elle soit scolarisée avant ses 3 ans non pas pour des raisons de frais de garde minimisés, mais parce qu'elle était prête à 2 ans et 9 mois (propre, parlait très bien depuis ses 18 mois, avait besoin d'être en contact avec plus d'enfants que ceux de chez l'assistante maternelle....) Bref, la scolariser à 2 ans et 9 mois aurait été parfait pour elle: elle était prête. Mais l'école n'a rien voulu savoir et n'a pas cherché à discuter: enfant de début d'année à scolariser l'année suivante. Donc elle est entrée à 3 ans et 9 mois... le constat est que maintenant elle n'aime pas l'école, s'y ennuie (ronge ses ongles,y fait le minimum, voire régresse en parlant moins bien...) (à ceci s'ajoute la "valse" des enseignants qu'elle connait,2 maitresses enceintes pour ses 2 premières années de maternelle...) donc oui, cette petite aurait eu le plus grand bien d'être scolarisée à 2 ans et 9 mois, et la scolarisation à 3 ans et 9 mois n'a pas été bénéfique. J'ai conscience que ceci dépend des enfants: sa sœur à 21 mois parle à peine, je l'imagine mal prête à aller à l'école pour ses 2 ans et 9 mois...tout dépend de l'enfant, ET du nombre d'enfants que l'école à besoin dans ses classes pour éviter une fermeture de classe!

    RépondreSupprimer
  4. mini-miss aurait pu rentrée à deux an mais je n'ia pas voulu... je trouve que c'est encore bien petit... déjà trois an en journée complète, c'est pas mal mais deux, vraiment non.... laissons les encore être des bébés un peu non? ;-)

    RépondreSupprimer
  5. Loulou est chez une nounou agréée parce que dans ma ville la crèche c quasi impossible. Mon boss me proposait de me prendre une place en crèche d'entreprise mais elles étaient soit super loin de chez moi soit elles m'obligeaient à prendre les transports avec Loulou (genre mission impossible pour celles qui connaissent le métro parisien)
    Il rentrera à la maternelle à presque 3 ans puisqu'il est d'octobre et ce sera très bien. Si je devais l'y mettre à 2 ans ca sous entendrai rentrée 2012 et ça me parait carrément inconcevable !!!!

    RépondreSupprimer
  6. Même si je suis prof des écoles, je suis contre... les classes surchargées, la rupture trop précoce.... non, ils sont bien mieux chez nounou ou à la crèche, le problème c'est quand même l'aspect financier alors je comprends qu'on les mette si tôt à l'école...

    RépondreSupprimer
  7. Je ne suis pas pour cependant tout dépend de l'enfant certains sont prêts avant les autres,mon ainé n'attendait que ça et aurait pu integrer l'ecole a 2 ans et demi,alors que le deuxieme qui rentrera a la maternelle en septembre n'est toujours pas propre, parle le Japonnais courament bref c'est encore un gros et grand bébé!!!
    Je pense que le problème des enfants de début d'année est réel et meriterait plus d'attention de la part de l'education nationale!!!

    RépondreSupprimer
  8. Comme Marievdk, je suis instit et je suis contre aussi. C'est super dur pour des tout-petits, on leur impose tellement de choses à la maternelle,ils sont trop nombreux par classe, bref ils sont bien mieux chez la nounou. La mienne est censée y aller à 2 ans et demi (elle est de décembre, on verra d'ici là...

    RépondreSupprimer
  9. Pour moi c'est mon 1er enfant donc je ne sais pas trop 2 ou 3 ans.
    Je pense la mettre plutot a 3ans et de toute façon elle est d'octobre donc je ne pense pas qu'ils la prennent avant. Elle va y passer des années à l'ecole apres donc pourquoi etre si pressé.
    Sinon pour la garde moi j'ai été chez ma grand mere et c'etait super donc voila.

    bisous

    RépondreSupprimer
  10. Ma fille n'a que 7 mois, je ne peux pas encore me prononcer sur le débat en connaissance de cause. Cela dit, ici, zone rurale, écoles menacées de fermeture pour manque d'effectif: résultat, tous les enfant sont scolarisés à 2 ans, même s'ils ne sont pas propres ! Certaines crèches proposent des passerelles, avec accueil sur la demi-journée.

    RépondreSupprimer
  11. pour moi la gratuité de la maternelle est un leurre car quand tu fais des bonnes journées de boulot, tu dois ajouter les repas, le périscolaire du soir, et un mode de garde pour les vacances... Au final ça coûte quasi pareil que la crèche et c'est plus chaud à organiser !

    RépondreSupprimer
  12. A fond contre! Je suis instit, je connais le problème! La place d'un enfant de cet âge est certainement comme tu le décris bien, au jardin d'éveil!!!
    Deux adultes pour minimum 25 enfants, à l'école on ne peut pas répondre aux besoins de leur âge, c'est évident!

    RépondreSupprimer
  13. TiBiscuit est entré à l'école à 2 ans 1/2 parce qu'il était en crèche et que si nous attendions la rentrée d'après, en mai, dès ses 3 ans révolus, il se retrouvait à la porte de la crèche... Nous n'avons donc pas eu d'autres solutions.
    C'était un des plus jeunes, en plus, il devait aller à la cantine et la garderie du soir. Heureusement il était chouchouté malgré la taille importante de l'école

    RépondreSupprimer
  14. Merci pour tous vos commentaires très enrichissants !

    Dans l'immense majorité, vous êtes plutôt défavorables à la scolarisation précoce des enfants, un avis que je partage.

    Maintenant c'est vrai qu'on n'a pas toujours le choix, comme le souligne MissBroWnie et bbichoune, et que les enfants nés en début d'année sont dans un cas bien particulier, comme le font remarquer fleurdeschamps et claudie. En plus, chaque enfant est différent.

    Luckysophie, tu soulèves un problème intéressant : même entré en maternelle, bien souvent les parents doivent encore supporter des frais de garde car l'école s'arrête en général à 16h30 (voire 11h30/midi en première section dans certaines écoles maternelle), et le mercredi, il faut bien s'occuper des gnomes ! En plus, il est difficile de trouver des places d'accueil en périscolaire chez les assistantes maternelles, surtout en région parisienne... Sauf si on a une nounou à domicile, c'est la galère...

    RépondreSupprimer
  15. C'est pas l'idéal d'envoyer son enfant à deux ans à l'école, déjà parce qu'il demande encore une attention de "bébé" et une maitresse n'est pas formée pour ça et puis avec 25 bambins dans la classe elle ne peut pas le faire.

    Non je pense qu'un enfant de cet a des besoins particuliers que l'école ne pourrait pas lui donner.

    RépondreSupprimer
  16. Il ne faut surtout pas de l'école dès 2 Ans c'est ridicule.
    Notre fille y est entrer à 3 Ans et montre des signes de retard face à la majorités des autres enfants.
    L'année prochaine elle doit passer en C.P mais rien est sur si elle présente trop de retard pour y passer.
    Comment cela se passera avec des enfants de 2 Ans.
    De plus ces la mort des garderies et crêches si cela ce faisais.

    RépondreSupprimer
  17. il se trouve que je suis en plein débat en ce moment, parce que mon petit étant né début janvier n'aura pas tout à fait 3 ans en septembre et sera donc "recalé"
    Il ne pourra pas non plus rentrer en janvier pour ses 3 ans.
    Parce qu'avant les entrées se faisaient avec l'age, tandis que maintenant c'est par l'année de naissance. l'enfant doit avoir 3 ans minimum en septembre. peut importe qu'il ai 3 ans moins 3 mois, qu'il soit propre, qu'il parle, il ne sera pas pris ^^

    Mon papa est enseignant et il s'avère en fait que l'état cherche a virer progressivement l'école maternelle au profit de structures payantes.. Et donc c'est un peu triste...

    Et moi ça m'ennuie de me dire que mon enfant aura tjs 10 mois d'avance sur les autres, ça ne l'aidera pas à aller vers le haut puisque il y un énorme décalage de connaissances etc en 1 an à cet age là, voilà pourquoi j'aimerai mieux qu'il ai 3 mois de moins et soit porté vers le haut par des petits un peu plus expérimenté qui vont lui montrer des choses de "grand" :)

    RépondreSupprimer
  18. @ Laetitia et Loïc : je suis d'accord ! Ou alors créer une petite section 2-3 ans avec 12 élèves max par exemple, mais ça coûterait bien trop cher à l'Etat !

    @ Moricette : Je suis partagée car l'avantage lorsqu'on est né en début d'année, c'est qu'on est (généralement) plus mature que ceux nés en août par exemple, et on peut plus facilement sauter une classe. Ma mère (instit) a tenu ce raisonnement et j'ai pu sauter une classe sans problème (je suis née fin février). Donc si ton enfant s'ennuie, il y aura la possibilité de le faire passer au niveau supérieur !

    RépondreSupprimer
  19. ah.. vaste questionnement que celui de la scolarisation des enfants de 2/3 ans!

    Je suis passée par la case enseignement, et aujourd'hui en formation EJE.. J'ai donc vu les deux "côtés" pour cette tranche d'âge là!

    Il y a quelque chose à organiser, c'est sur, mais c'est difficile: il faut reconnaitre que si certains enfants sont prêts à aller à l'école à cet âge là, d'autres auraient encore besoin d'être dans un système "crèche", avec beaucoup plus d'adultes pour pouvoir s'occuper d'eux, s'adapter à leurs besoins...

    L'année où j'ai effectué des remplacements dans une école maternelle, je me disais que j'étais contre la scolarisation des touts petits car c'était un terrible chamboulement pour la plupart!

    Depuis que j'effectue des stages en structure petite enfance, je me dis aussi que les enfants de 2/3 ans qui sont gardés régulièrement "s'ennuient" avec les bébés. Certes, dans les grandes structures, les enfants sont regroupés par sections d'âge similaires, mais quand même...

    Je crois beaucoup à l'avenir des classes passerelles, et à des projets pédagogiques spécifiques à cette tranche d'âge! Le partenariat petite enfance/école est loin d'être parfait et très répandu, mais ça ne peut aller qu'en progressant!

    La difficulté de trouver une solution quant à l'accueil des 2/3 ans tient aussi au fait que l'on est partagé entre deux idées: les petits ne doivent pas avoir de si longues journées à cet âge là... Oui mais les parents qui travaillent ne peuvent pas faire autrement! Alalala...

    Pour revenir sur ce qui a été dit plus haut, du fait que les enfants de presque "3 ans" sont poussés vers la sortie de la crèche en cours d'année sans pour autant être acceptés à l'école, maintenant de nombreuses structures ont un agrément pour accueillir les enfants jusqu'à 4 ans.

    Dans les faits, les enfants de 4 ans ne viennent pas à la crèche, mais c'est pour permettre d'éviter de mettre dehors les enfants qui ont plus de 3 ans en cours d'année et ne peuvent pas être scolarisés...

    RépondreSupprimer
  20. Merci pour ce commentaire éclairé ! Il n'y a pas de solution idéale. Peut-être des classes passerelles comme tu dis, mais cela a un coût et l'Etat se fait plutôt économe en ces temps de crise...

    Dans l'immédiat il faudrait surtout + de crèches, + de jardins d'éveil et + d'assistantes maternelles et de nounous, et qui proposent des horaires adaptés pour les parents qui finissent tard leur travail (jusqu'à 19h/19h30)...

    RépondreSupprimer
  21. Je suis plutôt "contre" l'école à 2 ans, cependant cela dépend des enfants. Mon ainé aurait été prêt à ses 2 ans et 2 mois (il est de fin juin), propre depuis déjà plusieurs mois, il parlait tres bien depuis ses 18 mois, était déjà tres autonome, etc... et surtout s'ennuyait énormément chez la nourrice avec deux plus petits que lui et une nourrice pas tres douée pour proposer des activités (la télé s'est tellement plus simple...grrrrrr), du coup sa dernière année chez la nounou a été une vraie galère (crise tous les matins, grosses coleres tous les oirs,etc...)
    bref tout çà pour dire que l'on devrait juste pouvoir avoir le choix fonction du tempérament de l'enfant!

    Sinon côté mode de garde, nous testons depuis janvier la "nounou à domicile" et c'est tout simplement génial!!! Petit nain n°3 fait des grasses mat tous les matins, moyen nain n'est plus secoué le matin pour prendre son petit dej et s'habiller. Ils restent dans leur environnement (génial pour le plus petit!). et gros avantage aussi pour les parents : je rentre le soir chez moi direct! du coup j'arrive à 16h45 : bonne grosse soirée en perspective avec mes 3 loulous!! d'autant que la nounou fait quelques taches ménageres pendant la sieste des petits donc je suis tout à eux! vraiment génial!
    Et côté coût, chose surprenante, pour deux enfants, cela nous revient un peu moins cher qu'une assistante maternelle agrée! tout bénef' donc!

    RépondreSupprimer
  22. @ Sophie : en même temps, sans vouloir jouer le rôle de l'avocat du "diable", c'est déjà chouette qu'on ait l'école maternelle en France. Alors même si ce n'est qu'à partir de 3 ans révolus, c'est déjà bien !

    Je pense que tu as le mode de garde idéal avec une nounou à domicile ! Les enfants ne sont pas dépaysés, ils peuvent faire la grasse mat', et pour les parents ça évite des trajets. Bref c'est tout bénéf' !

    Si je n'avais pas pris de congé parental, nous nous serions dirigés vers ce mode de garde qui, effectivement, revient moins cher qu'une ass maternelle si l'on a deux enfants à faire garder à plein temps.

    Par contre il faut trouver la perle rare, une personne de confiance, car personnellement j'aurais du mal à laisser une "inconnue" chez moi les premiers temps !

    RépondreSupprimer
  23. un debat tres enrichissant, merci.

    RépondreSupprimer