Je suis une maman de 3 gnomes nés en mars 2009 (1 gars : Choupi), juillet 2010 (1 fille : Poupette) et juin 2012 (1 gars : Titange).
J'ai créé ce blog afin de faire partager mon expérience de maman-poule serial shoppeuse.

Vous y trouverez beaucoup de tests de produits, des concours, des débats et des sujets d'actualité, des idées de sorties, et bien sûr du blabla, car avec le Mâle et mes 3 petits gnomes, j'en ai des choses à raconter !

N'hésitez pas à laisser un petit - voire un grand- commentaire pour me raconter votre ressenti, pour me parler de votre quotidien, partager vos expériences : faites comme chez vous !

mardi 31 mai 2011

Multi est plus économe que Primi (en principe)

Lorsqu'on attend son premier enfant, généralement on achète tout un tas de choses histoire d'être parée avant l'échéance fatidique, car on s'imagine -et on n'a pas forcément tort- que les premières semaines, on restera cloîtrée chez soi. En future maman parfaite et un peu anxieuse, on dépense parfois sans compter car on ne veut manquer de rien, et rien n'est trop beau pour notre merveilleuse progéniture.

Puis quand le gnome grandit, on se retrouve encombrée avec un parc, un transat, une poussette, une mini-baignoire, un siège auto bébé, un Cocoonababy et j'en passe. Et comme on ne sait pas forcément quand viendra le second, ben on revend pas mal de choses, histoire de faire de la place.

En plus on se dit que si c'est pour dans 3 ans, d'ici là, il y aura forcément des nouveautés, des améliorations, et ce serait con de rester avec du vieux matos tout pourri et bourré de bisphénol A.

Donc nous avons vendu pas mal de choses en passant notamment par les petites annonces Ebay et Le Bon Coin pour le matériel de puériculture, et je me suis débarrassée des vêtements qui ne me plaisaient pas trop dans un dépôt-vente spécialisé du coin.

Au final, ma gnomette est arrivée 15 mois et demi après la naissance de son frangin, donc nous n'aurions peut-être pas dû vendre autant de choses car on est forcément perdants en vendant d'occasion puis en rachetant du neuf. Mais c'est aussi pas mal car du coup je m'y connaissais mieux, et j'ai pu acheter de meilleurs produits et surtout acheter moins car je savais ce qui me serait utile ou non.

J'ai ainsi réalisé qu'un écoute-bébé, ça ne servait strictement à rien (je suis en appartement), de même que stériliser les biberons (attention ce n'est que mon avis personnel, chacun fait comme il le sent à ce sujet). Parmi les trucs inutiles aussi : l'humidificateur d'air, la poubelle à couches, la balancelle... En fait, il y a plein de choses dont on peut se passer. Il y a même des objets carrément néfastes comme le Youpala, qui n'est toujours pas interdit à la vente en France...

Puis si c'était à refaire, j'aurais acheté dès le départ un lit évolutif pour mon fils, car c'est un investissement pour l'avenir : au moins, ça dure une dizaine d'années.

Enfin voilà, tout ça pour dire que l'expérience nous permet de s'améliorer, et que je regrette de n'avoir pas connu la blogosphère "rubrique famille" lorsque j'étais enceinte, car j'y aurais sûrement pioché plein de conseils, des astuces, des recommandations d'achats ou au contraire des mises en garde...

Lorsqu'on devient maman pour la première fois (primipare donc, par opposition à multipare), on est vraiment une proie toute désignée pour les vendeurs des magasins de puériculture... Ils nous disent qu'en achetant cette coque ultra-chère, le bébé n'aura pas de problèmes de dos, qu'en prenant ce modèle de matelas, le bébé ne risquera pas de s'étouffer, etc. J'ai vu un reportage là-dessus il y a peu de temps et ça m'a vraiment choquée (naïve que je suis). Il faut dire que le marché de la puériculture est un énorme business...

"Vous verrez, avec ces figurines géantes, votre bébé fera ses nuits".

Le pire, c'est sans doute au rayon poussettes... Que Choisir vient de publier un test dans lequel il apparaît clairement que ce ne sont pas les plus chères qui sont les plus performantes, loin de là.

On peut trouver du matériel de qualité pour ses gnomes en parcourant les blogs, forums et magazines spécialisés, en cherchant des témoignages, en lisant des tests et des comparatifs produits...

Ensuite il faut faire la chasse aux bonnes affaires, que ce soit sur internet (codes de réduction, opérations promotionnelles, ventes privées...) ou dans les magasins (promotions, soldes). Tout ça prend beaucoup de temps, j'en suis consciente...

Il existe par ailleurs des sites qui permettent de louer des poussettes, des lits pour bébé, une chaise haute, ou encore des jouets encombrants comme un toboggan ou un vélo. Je trouve que c'est un super concept !

Au final, c'est comme pour tout, avec l'âge, on devient plus aguerrie. En devenant multipare (multi pour les intimes), on cerne mieux nos besoins, même si, il est vrai, en matière d'achats pour nos gnomes, rien n'est jamais trop beau...

Puis comme j'ai eu une fille après un p'tit gars, j'avoue, je me suis lâchée au niveau des fringues, donc ça fait quand même pas mal de dépenses...

Disons que j'ai l'impression que pour le premier enfant, on est un peu perdue et on achète trop. Pour le second, on fait un peu sa radasse et on réutilise pas mal de choses du premier. Mais les amies qui en ont eu trois me disent qu'elles se sont à nouveau lâchées pour le p'tit dernier. Et pour toi, ça s'est passé comment ?

8 commentaires:

  1. Je me suis lâchée sur les vêtements pour la petite dernière troisième car je n'avais pas "profité" pour les deux premiers. Par contre, à part ça, je suis devenue bien plus économe et plus organisée (notamment pour les valises!)

    RépondreSupprimer
  2. ah oui, si prochain il y a , je me passerais de certaines choses!

    RépondreSupprimer
  3. ah oui, j'ai connu cela, j'en suis au 3eme enfants et j'avoue que au premier on ne sait jamais ou, quoi, que faire, que acheter et evidemment on est des proies faciles. en tout cas, ces moments passés on comprend mieux ce business des vetements et accessoires bébés

    bon mardi

    RépondreSupprimer
  4. Moi j'ai "voulu" être raisonnable pendant ma grossesse en achetant par exemple des articles de puericulture d'occasion.
    Et après sa naissance j'ai craqué sur plein de choses plus ou moins inutiles!
    La il faut que je me calme mon compte est a sec lol
    par contre moi le net me fait + depenser, car je trouve toujours des nouveautés qu'il faut absolument que je test!!!

    RépondreSupprimer
  5. C'est clair qu'au 1er on va dire qu'entre la joie, et l'extase de l'arrivé d'un petit être chez nous on achète un peu tout ce qui nous fait tomber sous le charme !! après coup on se dit OLA !!! ça on avait pas besoin, ça a servit très peu..bouhhh. Nous pas de 2ème pour l'instant et j'ai encore tout alors on verra.

    RépondreSupprimer
  6. Je suis une très mauvaise cliente parce que j'ai récupéré presque tout le matériel de puériculture. Du coup, je ne me suis pas demandé quelle poussette ou quel transat... J'ai pris ce qu'on m'a donné et j'ai refilé le tout après...

    RépondreSupprimer
  7. je n'ai rien regretté de mes achats de primi, sans doute bien conseillée pas mes cops, ou pas super exigeante ? Par contre pour bébé 3, je me suis fait le plaisir du berceau, j'en rêvais tellement et tant pis si ce n'est pas raisonnable !

    RépondreSupprimer
  8. D'accord avec toi sauf pour la poubelle à couches (je trouve ça vraiment indispensable et hygiénique), le babyphone (mais c'est parce que bébé est souvent couché dans notre lit) et moi j'aime bien le youpala ! C'est assez controversé mais les études montrent que la dangerosité est dûe à des accidents... de chute dans les escaliers ! Là, pas la faute du youpala mais plutôt de l'inattention des parents...

    RépondreSupprimer