Je suis une maman de 3 gnomes nés en mars 2009 (1 gars : Choupi), juillet 2010 (1 fille : Poupette) et juin 2012 (1 gars : Titange).
J'ai créé ce blog afin de faire partager mon expérience de maman-poule serial shoppeuse.

Vous y trouverez beaucoup de tests de produits, des concours, des débats et des sujets d'actualité, des idées de sorties, et bien sûr du blabla, car avec le Mâle et mes 3 petits gnomes, j'en ai des choses à raconter !

N'hésitez pas à laisser un petit - voire un grand- commentaire pour me raconter votre ressenti, pour me parler de votre quotidien, partager vos expériences : faites comme chez vous !

mardi 7 juin 2011

Il n'y a plus de bisphénol A dans les biberons, mais...

La Commission européenne a enfin décidé d'interdire l'importation et la commercialisation de biberons contenant du bisphénol A au sein de l'Union européenne. Il faut savoir que cette substance est soupçonnée de favoriser l'infertilité, les cancers, le diabète, l'obésité, les problèmes de thyroïde et même de perturber le système endocrinien et le développement des foetus et des bébés. Charmant, hein !

La France avait déjà pris le problème au sérieux en interdisant la vente et la commercialisation de tels biberons dès le 1er janvier 2011 (texte voté le 23 juin 2010). Mais est-ce bien suffisant ? A mon avis, non ! Le bisphénol A reste présent dans de nombreux plastiques alimentaires par exemple.




Mon but n'est pas de t'effrayer, mais quand même, il me semble que la Commission européenne (ou du moins le Parlement français) aurait dû interdire purement et simplement le bisphénol A dans tous les contenants alimentaires (bouilloires, films alimentaires, canettes, boîtes de conserve, bols et couverts en plastique...).

Le souci avec cette substance, c'est qu'il y en a quasiment partout : dans l'équipement automobile, les amalgames dentaires, les adhésifs, les lunettes de sport, les CD, DVD, les matériels électroniques et électriques... Bref, nous sommes cernés.

Est-ce que la France ne devrait pas une fois de plus prendre les devants au nom du fameux principe de précaution ? Quoiqu'il en soit, lorsque j'achète des assiettes et des gobelets en plastique pour mes gnomes, je vérifie toujours qu'ils portent bien la mention "sans BPA". Par précaution...

7 commentaires:

  1. Quand on a acheté des gobelets en plastique chez Ikéa, j'avoue on n'a pas regardé...
    En même temps, il n'y a pas que si on chauffe le contenant que le bisphénol est libéré ?
    Je me trompe peut-être mais c'est ce que je pensais.
    Les biberons devenaient dangereux que quand on les chauffait, non ?
    Après, je suis d'accord, vaut mieux prévenir que guérir.

    RépondreSupprimer
  2. @ MissBroWnie : oui a priori c'est la chaleur qui permet de libérer le bisphénol A, mais c'est encore très vague... On ne sait pas exactement à partir de quelle température le bisphénol A est susceptible de perturber le système endocrinien. Donc dans l'attente d'en savoir plus et d'avoir des études scientifiques fiables et objectives sur le sujet, je trouve qu'il aurait été pertinent d'appliquer le principe de précaution...

    RépondreSupprimer
  3. ah c'est bien du moins pour ces biberons, et surtout pour la santé des enfants, bon il y a encore beaucoup à faire mais bon, cela avance quand même. Bon mardi à toi

    RépondreSupprimer
  4. N'oublions pas les revêtement des boites de conserves et je parle de TOUTES les boites de conserve e t aussi le couvercle des petit pot pour bébé , vos savez , la petite "pastille blanche sous le couvercle , vous voyez ? !!! bref on en est cerné et mais l'on reste incohérents en interdisant les biberons contenant du bisphenol A

    RépondreSupprimer
  5. @ Thierry76 : oui ça avance, mais trop lentement, surtout que c'est une question de santé publique ! Bonne journée à toi :)

    @ Caly : tu as tout à fait raison de le souligner... Il faudrait une interdiction globale du bisphénol A. Les biberons c'est un premier pas, mais comme tu dis, il reste encore les petits pots de bébé, sans parler de tout ce que j'ai énoncé dans l'article...

    RépondreSupprimer
  6. A priori le risque serai si le biberon est chauffé pour le bisphenol. Mais des produits dangereux il y en a dans tout les plastiques, les phtalates etc... au final le plus simple serait de suprimmer tous les plastiques car il y a un nouveau scandales tous les ans.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A priori, mais c'est comme pour tout, est-ce que dans 5 ans, 10 ans ou même 20 ans on ne va pas nous dire que même à température ambiante, il y a des risques pour la santé ?

      La France est le plus grand consommateur d'eau en bouteilles (et on donne évidemment cette eau aux bébés), mais le plastique des bouteilles n'est pas tip top... Certaines marques comme Volvic se sont lancées dans la fabrication de bouteilles avec du plastique à 20% d'origine végétale (résidu de canne à sucre). Il faut saluer ce genre d'initiative et espérer que ça se développe !

      Ce serait bien d'arriver à se passer complétement du plastique issu des industries pétrochimiques (surtout avec la raréfaction du pétrole), maintenant, y'a plus qu'à espérer que ça se fasse...

      Supprimer