Je suis une maman de 3 gnomes nés en mars 2009 (1 gars : Choupi), juillet 2010 (1 fille : Poupette) et juin 2012 (1 gars : Titange).
J'ai créé ce blog afin de faire partager mon expérience de maman-poule serial shoppeuse.

Vous y trouverez beaucoup de tests de produits, des concours, des débats et des sujets d'actualité, des idées de sorties, et bien sûr du blabla, car avec le Mâle et mes 3 petits gnomes, j'en ai des choses à raconter !

N'hésitez pas à laisser un petit - voire un grand- commentaire pour me raconter votre ressenti, pour me parler de votre quotidien, partager vos expériences : faites comme chez vous !

jeudi 23 juin 2011

Le mâle contre bébé qui mange : combat à mort

Le mâle souhaitait profiter de sa "mâle's week" pour vous mettre en garde contre la menace d'un grand péril.
Tous les chasseurs de fauves vous le diront : rien n'est plus dangereux qu'un tigre blessé, un requin blanc pris dans un filet, un aigle royal au sol, ou un bébé qui mange.
L'ennemi dispose d'armes très puissantes : un sourire enjôleur, et tout objet qui passera à portée de ses mains durant l'ensemble du repas.

Ceci est un champ de bataille

 Une machine à tuer sans remords
Vous venez de mettre à Miss Gnome sa plus belle robe pour impressionner Mamie, celle qui est si blanche et immaculée, celle qu'il faut repasser au moins 15 minutes. L'heure du déjeuner approche.
La robe sera foutue.
Vous êtes très pressé, il faut que Mister Gnome mange très vite.
Ses fringues seront foutues.
Le bain est fini et Miss Gnome a les cheveux tout propres.
Bientôt ils seront constellés de morceaux de carotte.

Les grands de ce monde ont été prévenus de la menace

Des réflexes fulgurants
Ne relâchez pas votre vigilance d'une seule seconde.
Le pot est à portée de ses mains ? C'est foutu. Il va le prendre et le renverser.
Il a les mains libres pendant que vous approchez une cuillère pleine de compote ? C'est foutu. Il va tenter de la prendre, par le mauvais bout.
Vous ne fourrez pas sa bouche avec la pelletée de yaourt assez vite ? C'est foutu, il va refermer la bouche au moment où vous avancerez.
Vous insistez à proposer la cuillère au ras de sa bouche dans l'espoir qu'il finisse par accepter ? C'est foutu, il va tout renverser d'un élégant revers de sa petite main potelée (mais puissante).
Sa manche n'est pas remontée ? C'est foutu, il va s'essuyer avec.
Son bavoir est attaché avec un simple scratch ? C'est foutu, il va l'enlever et l'enfer va s'abattre sur son pantalon.

bébé 1, mâle 0

L'assassin frappe dans le dos
Ne lui faites jamais confiance, l'ennemi attaque par surprise.
Tout d'abord il va endormir votre méfiance : il semblera calme quelques bouchées, vous aurez même le sentiment qu'il a bon apétit... Alors vous commettrez une erreur fatale : le laisser seul. Vous allez vous lever pour zapper pendant la pub Carglass, ou prendre votre verre de Mojito. A votre retour, il y aura de la bouffe partout. S'il le faut il aura puisé dans sa propre bouche, dans laquelle il avait préalablement fait des réserves dans l'attente de votre départ.
Il insiste pour prendre la petite fourchette Tchoupi et manger seul ? Attention au piège ! Vous trouvez ça mignon ? Vous vous félicitez que vous allez pouvoir vous vautrer sur le canapé pendant ce temps ? A votre retour tout dans un rayon d'un mètre autour du gnome sera tapissé. Comptez deux heures de nettoyage.

Point de salut ?
Mais le mâle va vous donner des armes pour vous en sortir !
Tout d'abord, ayez toujours des mouchoirs prêts à prendre, car parfois la moitié du lolo ira sur ses mains et son visage (ou même ailleurs).
Serrez bien les attaches sur le siège : cela entraversa ses mouvements et limitera sa portée de tir. De plus il n'arrivera plus à manger la chaise haute elle-même (oui, le gnome a une purée de carottes bio faite avec amour devant lui mais préfère essayer de boulotter les montants de la chaise).
Détournez son attention : je chante des chansons, je rigole pour le forcer à rigoler (un gnome qui rit est vulnérable et a la bouche ouverte, cela aidera grandement à lui carrer une cuillère au fond de la gorge par surprise), je raconte des blagues de Rires & Chansons...
Et n'oubliez pas le bavoir : il doit être le plus grand possible et le Gnome ne doit pas pouvoir l'enlever. Une burqa de plastique fait l'affaire.
Pour ma part, je ne fais jamais l'avion avec la cuillère : dès que je commence il essaie tout de suite de l'attraper avec les mains (un peu comme King Kong en haut de l'Empire State Building).

le mal à l'état pur

Conclusion
Même lorsqu'il accepte de manger, le gnome reste un ennemi tout au long du repas. Ne baissez jamais votre garde. Il vous observe en ce moment même. Il fomente sa prochaine attaque pour le dîner. Ne vous fiez pas à son regard d'ange et ses babillages. Il n'aura aucune pitié pour vous.

6 commentaires:

  1. Ahha, belle écriture rempli d'humour pour parle de ce que nous tous, parents connaissons, j'ai apprécié, bon jeudi à toi

    RépondreSupprimer
  2. Merci le mâle pour ces excellents conseils!
    Pour le moment, MC mange proprement... Mais elle va bientôt commencer à manger seule (elle a 1 an, ça arrive vite après) et là, j'ai peur que ce soit une autre histoire! :p

    RépondreSupprimer
  3. On est en plein dedans... Ils arrivent à cracher comme des avions de chasse ... je pleure encore mon si joli chemisier zara...ouinnnnnn!!!!

    RépondreSupprimer
  4. Je suis écroulée de rire devant mon écran :D
    Merci pour cet excellent moment ! J'ai lu d'autres articles tout aussi bons, mais ne commenterai plus ce soir, c'est un peu tard ;-)
    A très bientôt !

    RépondreSupprimer
  5. Il doit un avoir un problème de redimensionnent .

    RépondreSupprimer
  6. A quand le retour du Mâle sur le blog... Bientôt peut-être...
    :-)

    RépondreSupprimer