Je suis une maman de 3 gnomes nés en mars 2009 (1 gars : Choupi), juillet 2010 (1 fille : Poupette) et juin 2012 (1 gars : Titange).
J'ai créé ce blog afin de faire partager mon expérience de maman-poule serial shoppeuse.

Vous y trouverez beaucoup de tests de produits, des concours, des débats et des sujets d'actualité, des idées de sorties, et bien sûr du blabla, car avec le Mâle et mes 3 petits gnomes, j'en ai des choses à raconter !

N'hésitez pas à laisser un petit - voire un grand- commentaire pour me raconter votre ressenti, pour me parler de votre quotidien, partager vos expériences : faites comme chez vous !

mercredi 31 août 2011

Un dîner d'exception au relais Bernard Loiseau à Saulieu

La simple évocation du nom "Bernard Loiseau" me mettait des étoiles plein les yeux. J'en ai toujours rêvé, et ce soir on a réalisé ce rêve, même si la présence du fondateur des lieux manquait cruellement.

Le Relais Bernard Loiseau a trois macarons au Guide Michelin et il les mérite amplement. Les intitulés des différents plats sont alléchants, l'accueil à notre arrivée, par Madame Veuve Loiseau en personne, fut très chaleureux, et le service était professionnel sans être trop guindé.


Dans l'ordre, nous avons dégusté :
- en entrée, un bouillon gourmand de queues d'écrevisses et raviole de foie gras


- poisson : un filet de rouget poêlé, son jus acidulé au vinaigre de citron et légumes farcis en trois façons


- viande : un filet mignon de veau du Limousin, girolles "tête de clou", carottes rondes Fontange et jus à la cazette de noisette


- le chariot de fromages affinés (principalement de la région), accompagnés de noisettes d'Italie et figues de Turquie, pain aux figues et pain de campagne toasté

Le pré-dessert

- enfin un dessert exceptionnel à mon goût : le carrousel de fraises et crème brûlée à la réglisse, parfait à la menthe et coulis au poivre de Sichuan : c'était divin...


- il y avait aussi "le 24 carats" parmi les desserts à la carte, composé de chocolat pure plantation, safran et fruits de la passion, qui est splendide visuellement parlant :



Et bien sûr, des amuse-bouches, des mignardises, un service aux petits oignons, un cadre très agréable, un délicieux Rully 1er Cru qui a acompagné à merveille ce succulent repas (pour information, il faut compter 145€ par personne pour le menu Délice, boissons non comprises).

Un repas d'exception avec le Mâle, dont nous garderons longtemps le souvenir !

NB : ceci est ma participation aux mercredis gourmands d'AnneLaureT.

12 commentaires:

  1. le dessert est vraiment magnifique !!

    RépondreSupprimer
  2. Ooohhh lala... Tu me fais terriblement envie, là !!!
    Quel repas formidable cela a dû être !

    Comme je le disais dans les commentaires chez moi, je suis vraiment admirative par le travail effectué par Madame Loiseau à la tête de ce restaurant depuis que son mari nous a quittés. Réussir à maintenir un tel niveau de perfection, c'est fou.

    Merci pour cette participation d'exception qui ravit mes papilles !
    Passe une très belle journée.

    *

    RépondreSupprimer
  3. Il parait que c'est exceptionnel! Tu finis de me donner envie!

    RépondreSupprimer
  4. Oh la vache, tu l'as fait !!!! J'ai baratiné Mari Adoré pendant une semaine pour y aller ... Mais la Pince Coupante en a décidé autrement (merci Belle-Maman !).

    RépondreSupprimer
  5. Tout cela a l'air délicieux et digne du grand chef. Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  6. Qu'est ce que c'est beau...Biz à tous les 2,bonne fin de vacances!

    RépondreSupprimer
  7. J'y suis allée en juin et j'ai mangé de l'oeuf pourri : trop bon !!!

    RépondreSupprimer
  8. C'était absolument divin, sauf l'entrée, un peu moins bien que le reste à mon goût (sans vouloir faire ma pimbêche). On ne vit qu'une fois alors tous les plaisirs de l'existence sont bons à prendre !!!

    Anne-Laure, tu as raison, cette femme a admirablement su tenir le choc et maintenir cette maison a un niveau exceptionnel. Je l'admire !

    RépondreSupprimer
  9. Wouah ! Belle sortie gastronomique.

    Merci pour les photos et chapeau à la patronne !

    RépondreSupprimer