Je suis une maman de 3 gnomes nés en mars 2009 (1 gars : Choupi), juillet 2010 (1 fille : Poupette) et juin 2012 (1 gars : Titange).
J'ai créé ce blog afin de faire partager mon expérience de maman-poule serial shoppeuse.

Vous y trouverez beaucoup de tests de produits, des concours, des débats et des sujets d'actualité, des idées de sorties, et bien sûr du blabla, car avec le Mâle et mes 3 petits gnomes, j'en ai des choses à raconter !

N'hésitez pas à laisser un petit - voire un grand- commentaire pour me raconter votre ressenti, pour me parler de votre quotidien, partager vos expériences : faites comme chez vous !

mercredi 14 décembre 2011

Bocuse et moi, unis par la gourmandise

Oui je dois bien le dire, l'enfant que j'attends est de Paul. Paul Bocuse. Lui et moi, on préparait des écrevisses à la bordelaise quand tout à coup, ça s'est imposé.

Bon, fin du délire, le Mâle est bien le père. Mais "Monsieur Paul" est un père en cuisine ! Je n'ai encore jamais eu l'occasion de manger dans son auberge de Collonges-au-Mont-d'Or (le Mâle, si tu me lis...), mais ce que je connais du chef me donne très envie.

L'auberge de Paul Bocuse

Il faut dire que je ne raffole pas particulièrement de la cuisine archi moderne, épurée à l'extrême (genre tu as 3 petits pois gélifiés et 2 grammes de caviar en spaghetti dans l'assiette et tu es censée mouiller ta chaise... ben non, chez moi ça ne fonctionne pas).

Pour moi, la cuisine c'est d'abord travailler de bons produits du terroir, pas forcément luxueux, et il n'y a pas non plus forcément besoin de transformer ces produits à l'infini -au risque de les dénaturer- pour faire bon. Je suis une adepte du proverbe "le mieux est l'ennemi du bien" (et donc du bon).

Voici le Chef
Bocuse s'inscrit parfaitement dans cette optique, avec une cuisine goûteuse et respectueuse des traditions culinaires françaises (tout en les "débarbouillant" au passage). Au fond le génie n'est-il pas de faire paraître aisée une cuisine de précision ? Avec Bocuse, tout paraît simple, et pourtant, il y a souvent de sacrés tours de main sous sa toque.

J'ai donc tout naturellement craqué pour son dernier ouvrage culinaire, "Toute la cuisine de Paul Bocuse", paru chez Flammarion en octobre dernier (il coûte un peu moins de 30€).


C'est un superbe ouvrage d'environ 800 pages qui propose près de 500 recettes réparties en plusieurs catégories :
- soupes et potages (soupe savoyarde, minestrone...)
- hors d'oeuvre froids (artichauts barigoule...)
- hors d'oeuvre chauds (soufflé au parmesan...)
- tartes et tourtes salées (tarte alsacienne au fromage blanc...)
- pâtés et terrines (terrine de foie gras de canard au naturel...)
- oeufs (oeufs brouillés aux truffes...)
- poissons (coulibiac de saumon...)
- coquillages et crustacés (langouste grillée aux deux sauces...)
- boeuf (tournedos Clamart...)
- veau (jarret de veau à la ménagère, sauté de veau Marengo...)
- mouton, agneau (épaule de pré-salé boulangère...)
- porc (jambon au foin, potée au chou...)
- triperie (rognons de veau en cocotte...)
- volailles (coq au vin à la bourguignonne...)
- gibiers (râble de lièvre sauce poivrade...)
- légumes (bayaldi, haricots blancs à la provençale...)
- riz, pâtes, pommes de terre (gnocchis Belle-de-Fontenay...)
- sauces et condiments (sauce gribiche, cerises à l'aigre-doux...)
- pâtes (feuilletée, sablée, pâte à crêpe...)
- biscuits, gâteaux et sucreries (jalousies aux amandes...)
- tartes (abricots Bourdaloue, tarte tatin...)
- beignets, choux, crêpes et gaufres (gaufres de grand-mère Bocuse...)
- entremets (pudding de Noël à la française, blanc-manger amande...)
- crèmes et sauces (lait de poule, pâte de coings, sauce Montmorency...)
- fruits (poires à la beaujolaise, bananes soufflées pralinées...)
- glaces (spooms, soufflé glacé aux cerises...)

Ah ça c'est sûr que ça laisse rêveuse !

Chose appréciable, les pages sont en papier glacé et très épaisses. Les recettes sont faciles à comprendre, illustrées la plupart du temps et en plus à la fin tu as un petit lexique en cas de souci.

Pour chaque recette tu trouves : le nombre de personnes, le temps de préparation, le temps de cuisson et la liste complète des ingrédients. Mon petit regret, c'est qu'il n'y a pas une estimation du prix de revient par personne alors que c'est toujours bon à savoir.

Le civet de lièvre

En conclusion :
Avec ce livre, tu as de quoi faire ! Et ce n'est décidément pas pour rien que Bocuse a 3 étoiles au Michelin depuis 1965 et qu'il a été proclamé "Chef du siècle" par la presse américaine.

Allez, il ne me reste plus qu'à me mettre derrière les fourneaux pour tester ces délicieuses recettes. J'ai bien envie de voir ce que son boeuf bourguignon donne, tiens...

NB : ceci est ma participation au mercredi gourmand d'Anne-LaureT.

18 commentaires:

  1. La seule fois où j'ai été mangé là bas, j'ai trouvé le cadre grandiose, les mets excellents... mais malheureusement je n'ai pas réussi à passer le cap du plat.... les quantités sont énormes, les menus sont énormes, même Mr D finissait par caler... Moi qui avait bavé sur la ronde des desserts en arrivant, je n'ai jamais pu y goûter!!!
    Au fait j'y pense en voyant ton blog, tu as vu que nous avons un nouveau macaron pour les Vendredis Intellos?? J'en profite aussi pour te demander si tu reçois bien mes mails hebdomadaires pour les VI parce que j'ai l'impression que certaines adresses ne fonctionnent pas... A bientôt j'espère!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Veinarde ! Le Mâle relève le défi, il ne calera pas !

      Supprimer
  2. Ahhh Paul, il me laisse rêveuse!!
    Tu nous diras pour le bourguignon? Moi je dois dire que depuis que j'ai découvert celui de Julia Child, ma vie a changé lol!

    RépondreSupprimer
  3. à une époque je passais devant tous les jours pour aller au boulot, mais pas encore testé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A 50 ans, si tu n'as pas mangé chez Bocuse, tu as raté ta vie (je précise que je Lolilol).

      Supprimer
  4. Un jour j'irai !!! Et chez Georges Blanc aussi !!! Un jour .... quand je serai riche ... ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui Georges Blanc ça se fait aussi ! Tout comme la Maison Pic !

      Supprimer
  5. Quand je vivais à Lyon j'ai eu l'occasion d'y aller une fois, et faut reconnaitre que c'est à la hauteur de ce que l'on imagine : la soupe de truffes avec sa coque de pate feuilletée, le tournedos rossini... Un régal ! J'ai pas forcément été impressionnée par les desserts, par contre.
    Et puis faut reconnaitre que le cadre est assez hallucinant, le groom en livrée rouge, le petit boudoir pour fumer, ça en jette ! Sans parler de la façade...
    A un prix plus accessible il y a autour de Lyon plusieurs restaurants Bocuse, (le Nord, le Sud, l'Est et l'Ouest) et on s'y régale aussi.

    RépondreSupprimer
  6. Je n'ai pas encore eu l'occasion de lui rendre visite à Paul mais je ne désespère pas, nous sommes si près ;)Aahhh je le veux son bouquin!! (peut être bien que papa noel va me l'apporter?)

    RépondreSupprimer
  7. C'est un coin ou je ne suis jamais passé, malheureusement et pourtant sa réputation est el que j'irais bien voir, goûter etc.. cela doit être succulent mais bon... peut être un jour, bonne fin de journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je pense qu'il faut se motiver, ça doit valoir son pesant de cacahuètes ! Et comparé aux prix pratiqués par des restos parisiens bien moins réputés, c'est plus que correct !

      Supprimer
  8. Quel chef et quel personnage ! Bises et bon WE.

    RépondreSupprimer
  9. Mes parents y ont déjà dîné et apparemment c'est une tuerie !

    RépondreSupprimer