Je suis une maman de 3 gnomes nés en mars 2009 (1 gars : Choupi), juillet 2010 (1 fille : Poupette) et juin 2012 (1 gars : Titange).
J'ai créé ce blog afin de faire partager mon expérience de maman-poule serial shoppeuse.

Vous y trouverez beaucoup de tests de produits, des concours, des débats et des sujets d'actualité, des idées de sorties, et bien sûr du blabla, car avec le Mâle et mes 3 petits gnomes, j'en ai des choses à raconter !

N'hésitez pas à laisser un petit - voire un grand- commentaire pour me raconter votre ressenti, pour me parler de votre quotidien, partager vos expériences : faites comme chez vous !

mercredi 28 mars 2012

C'est moi ou les mamans ados sont en vogue ?

Je ne sais pas si tu as remarqué, mais depuis quelques mois, les reportages et séries télé qui abordent le sujet des jeunes mamans de 16 ans pullulent. Fondamentalement, je n'ai rien contre ces jeunes filles qui veulent se lancer dans l'aventure car il faut respecter les choix de chacun, et du moment que la grossesse est désirée et est le fruit d'une décision mûrement réfléchie, après tout, ça les regarde.

Mais je me demande si ce flot de programmes sur les mamans ados ne risque pas de rendre ce phénomène "tendance" alors qu'il devrait rester à la marge, car devenir maman aussi jeune, ce n'est pas la panacée !

Ce soir, le reportage diffusé sur M6 montrait tout de même les difficultés auxquelles ces jeunes et futures mamans pouvaient être confrontées : la fuite du futur papa à l'annonce de la grossesse, les conflits avec les parents, les problèmes financiers, l'incompréhension voire le mépris de l'entourage, le placement en foyer d'accueil, la difficulté d'assumer un bébé aussi jeune, les études qui en prennent un coup... Ce n'était pas trop édulcoré et plus réaliste qu'à l'accoutumée.

Car j'ai vu d'autres reportages où avoir son bébé à 15-16 ans semblait idyllique ! Ce n'était pas du tout objectif, à aucun moment il n'était dit qu'avoir un bébé, c'est d'énormes responsabilités et un bouleversement dans une vie. Peu de jeunes filles sont prêtes à y faire face. Est-ce que montrer en exemple des ados qui s'en sortent bien avec leur bébé est une bonne chose ? Est-ce que ça ne risque pas d'encourager certaines à passer le cap ? Je me pose la question...

Tout va bien Madame la Marquise !

J'ai lu pas mal de messages sur un forum consacré à la série Clem diffusée sur TF1 (qui fait un carton au passage). Il en ressort que les jeunes filles la trouvent "trop cool", embrassent "Clem et son bout'chou Valentin", "adorent Clem", trouvent "Valentin craquant"... Il y en a même une qui a écrit à Clem : "ton bébéchou il est tro tro tro chou et j'espére que lacouchement c bien passé". Heuuuu, comment te dire, Clem est une actrice qui n'a pas vraiment accouché, et Valentin n'est pas son fils. Moi ça m'a fait froid dans le dos de constater que des ados prennent cette fiction pour la réalité !!!

Il faut dire qu'elle a du bol, la Clem : elle a des parents super compréhensifs, aucun souci financier, elle poursuit ses études au lycée quasiment comme avant, son bébé est aussi calme qu'une poupée et le jeune papa est présent et très attentionné avec son fils. Dans la vraie vie, ça doit se passer comme ça dans... allez, 5% des cas...

J'espère ne pas passer pour une rabat-joie, mais si j'avais une fille de 15-16 ans, et bien j'aurais la trouille. Oui, j'aurais la trouille qu'en voyant ce genre de fiction, elle se dise que finalement c'est chouette d'être maman aussi jeune, que tout finit toujours par s'arranger, et qu'elle ne réalise pas tous les sacrifices à faire, à commencer par celui de sa propre enfance, de son insouciance perdue, de ses études etc. Et puis on ne devient pas maman pour soi, il faut avant tout penser au bien-être du bébé, et ce n'est pas chose aisée que de lui assurer ce bien-être en étant aussi jeune !

J'espère qu'avoir un bébé à 15-16 ans ne va pas devenir à la mode à cause de cet engouement des médias pour les mères ados et la maternité en général. A mon avis, il ne faut pas sous-estimer l'influence que peuvent avoir les reportages et séries télé sur certaines jeunes filles qui ont déjà par nature tendance à idéaliser la maternité...

24 commentaires:

  1. je suis à 100% d'accord avec toi! bravo pour cet article!!!!!
    je l'ai regardé en plus cet épisode...et là je me suis dis la même chose!!!! quelle vie!!!! de rêve pour une ADO.... de série TÉLÉVISÉE!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben oui, c'est ça le problème, une vie de rêve pour une ado de série télé ! Bonne fin de soirée !

      Supprimer
  2. Je dois être fatiguée parce que j'ai lu "les mémés ados" au lieu de "les mères ados". Ou alors... Serait-ce un signe ? ^.^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouhla au dodo ! Mémé à 16 ans, là ça devient compliqué :p

      Supprimer
  3. Je me fais la même réflexion que toi ! Bravo pour cet article !

    RépondreSupprimer
  4. Hello, je suis totalement d'accord avec toi, je suis un papa parfois un peu trop poule avec ma grande fille qui à 19 ans et j'espère que ces étude serons pour elle plus importante que faire un bébé même si je sais que un enfant pour elle, c'est une finalité dans une vie de femme, allez bon jeudi à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai toujours su que je serai maman, mais je voulais pouvoir accueillir mon bébé dans des conditions optimales et pour moi il fallait d'abord former un couple stable (et en l'occurrence être mariée), avoir fini mes études, avoir un boulot et un appart'... C'est quand même souvent plus simple quand la plupart de ces conditions sont réunies ! A 16 ans, j'aurais sûrement été incapable de gérer seule un bébé, surtout que les papas de 16-17 ans assument rarement leur rôle, et une fois qu'on lâche les études, c'est dur de s'y remettre (puis encore faut-il avoir quelqu'un pour garder le bébé)... N'hésite pas à en parler ouvertement à ta fille ;-)

      Supprimer
  5. Je suis bien d'accord avec toi !!!
    Faut faire attention à ce que ça ne fasse pas comme en Angleterre ou il y a pleins de fille-mère qui deviennent maman juste pour échapper à leur vie !!!
    Bonne journée !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, en regardant différents reportages, il en ressort que la plupart du temps ces ados cherchent à fuir leur vie et à se construire une nouvelle famille car la leur est bien souvent défaillante...

      Supprimer
  6. C'est vrai que ça commence a devenir une mode, et a mon avis c'est assez inquietant! genre les copines qui font le pari de ttes tomber enceinte! Ma belle soeur a eu sa 1ere fille a 19ans et j'ai déjà trouvé ça très jeune...alors 16...J'avais presque 10 ans de plus quand j'ai eu la mienne!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui j'en avais entendu parler de cette affaire, quelle histoire ! Comme tu dis, 19 ans c'est déjà jeune alors 16 ans...

      Supprimer
  7. Je ne sais pas quoi en penser. J'ai eu Mouflette à 19 ans (j'étais donc déjà majeure et ça change pas mal de choses mine de rien) j'aurais adoré l'avoir 3 ans plus tôt. Même si je sais que je n'aurais pas été moins prête qu'à 19 ans. La société, elle, n'aurait pas été prête à m'accepter ni à m'aider et je ne sais pas si j'aurais pu avoir le même parcours.

    Et je n'ai pas trop peur que Mouflette veuille un enfant à 15 ans, je crois qu'avoir une petite soeur de 9 ans sa cadette lui montre bien à quel point un bébé, c'est chiant (enfin j'espère qu'elle s'en souviendra dans 4 ans!!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben écoute j'ai toujours voulu avoir des enfants, et ce depuis longtemps, mais avec le recul que j'ai, je ne vois pas comment j'aurais pu être maman à 16 ans... Mes parents auraient coupé les ponts, le papa se serait sans doute barré, mes études ça aurait sans doute été terminé, j'aurais vécu dans un foyer avec pour seules ressources les aides de l'Etat, et j'imagine que niveau moral ce serait pas la joie, youpie... Et puis être une maman ce n'est pas instinctif, ça s'apprend petit à petit, entre 16 et 19 ans, pour moi cela fait une sacrée différence ne serait-ce qu'en terme de maturité ! Après je n'irais pas mépriser une fille qui serait enceinte à 16 ans, au contraire, j'aurais envie de l'aider et de lui donner des conseils car quand on se retrouve seule avec un bébé, ce doit être la panique !

      Supprimer
  8. Je suis d'accord avec toi !
    Déjà que je suis devenue maman à 19 ans et que ça a été relativement difficile (même si ma puce est adorable), à 16 je trouve ça juste impensable ! A cette âge-là, les filles n'ont pas la maturité nécessaire, et ne pensent généralement qu'à elle (et c'est bien normal !) alors comment penser aux besoin d'un bébé ...?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est sûr qu'à 16 ans on pense plus à ses propres besoins qu'à ceux des autres, et puis généralement c'est une période assez difficile où l'on est à fleur de peau voire mal dans sa peau, bref pas l'idéal pour devenir maman, sauf rares exceptions... Enfin entre 16 et 19 ans il y a déjà un sacré fossé. On est plus mûre, on est majeure et on a un diplôme en poche.

      Supprimer
    2. J'ai quelques connaissance de mon âge qui sont loin d'avoir la maturité d'être maman. Après, je suppose que ça vient pendant la grossesse, aussi, et une fois qu'on a notre bout de chou entre les bras ^^

      Supprimer
    3. Et oui, devenir maman "oblige" à mûrir plus vite ! Mais lorsqu'il n'y a pas de soutien parental et que le "papa" est en fuite, ça doit être extrêmement difficile d'assumer son rôle de maman à 16 ans.

      Supprimer
  9. C'est sûr, il y a risque que ce type de série suscite des vocations...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui surtout que la maternité de Clem est présentée de manière super idéalisée...

      Supprimer
  10. Je suis complètement d'accord avec toi, les séries banalisent le phénomène sans montrer les difficultés que cela peut engendrer...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et le phénomène prend de l'ampleur ! Je viens de tomber sur la bande annonce pour le prochain épisode de Victoire Bonnot, une série diffusée sur M6, et devine quoi, ça va parler d'une ado de 16 ans qui tombe enceinte...

      Supprimer
  11. Pourquoiiiiiii ! Pourquoi à 16 ans elles ont déjà envie d'avoir un bébé, et moi à bientôt 27, je redoute le jour où Jules m'en parlera sérieusement.
    Bon pour être un peu plus sérieuse, non seulement tu as raison, mais en plus, ça me choque, je ne connaissais "Clem", bien sur que les médias influencent les plus réceptifs de nous, qui sont, sans grande surprise les enfants et les ados...
    Non, mais sans déc, il faut enlever la touche 1 (et 6) de toutes les télécommandes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans oublier les chaînes de la TNT -type NRJ12- qui diffusent à outrance des reportages souvent racoleurs...

      Supprimer