Je suis une maman de 3 gnomes nés en mars 2009 (1 gars : Choupi), juillet 2010 (1 fille : Poupette) et juin 2012 (1 gars : Titange).
J'ai créé ce blog afin de faire partager mon expérience de maman-poule serial shoppeuse.

Vous y trouverez beaucoup de tests de produits, des concours, des débats et des sujets d'actualité, des idées de sorties, et bien sûr du blabla, car avec le Mâle et mes 3 petits gnomes, j'en ai des choses à raconter !

N'hésitez pas à laisser un petit - voire un grand- commentaire pour me raconter votre ressenti, pour me parler de votre quotidien, partager vos expériences : faites comme chez vous !

mercredi 13 février 2013

J'ai testé : faire visiter son appart' avec 3 gnomes déchaînés !

Moi qui adore bosser dans l'urgence (j'étais du style à démarrer mes dissertations de philo à 23h la veille de la date limite pour rendre les copies), ce matin, j'ai été servie.

Pourtant ça commençait bien cette journée ! Je me suis réveillée vers 10h, toute cool, et les gnomes se sont réveillés à peu près au même moment, dans la demie-heure qui a suivi. Je commence tranquillement à changer les couches, à les habiller, à préparer le petit-déj'...

Ensuite, comme à mon habitude, j'allume le PC et je regarde les actus en ligne pour voir s'il s'est passé un truc dingue pendant que je dormais. Rien de spécial hormis le nouveau scandale du porc dans les boulettes de boeuf. Je dépile mes mails, puis je jette un coup d'oeil à mon téléphone portable. Un appel en absence et un message sur le répondeur. J'écoute. Je frémis. C'était l'agence immobilière chargée de vendre notre appartement : une contre-visite est prévue tout à l'heure, à 12h30. Il est 11h15. L'appartement est un champ de bataille.

Bon alors, je commence par où ?

Déjà, je commence par aérer car ça sent un peu le vomito à cause de Titange qui a tendance à faire la limace lorsqu'il évolue au sol (on peut le suivre à la trace après son repas), je passe vite fait un coup d'aspi dans le salon-séjour et dans la pièce, je range tous les petits morceaux de Lego disséminés un peu partout dans le salon avant de laisser Titange ramper au sol, ensuite je démarre la loque en trombe car je trouve que c'est un peu crado, surtout autour de la grande table sur laquelle nous mangeons. En plus un des chats a vomi sur une cravate du Mâle, elle est couverte de croquettes pré-digérées, je la mets direct à la poubelle (je déconne mon amouré, j'ai nettoyé ta cravate et je l'ai remise avec les autres ; un jour peut-être, il faudra songer à la mettre dans le lave-linge)

Titange commence à avoir faim, Choupi et Poupette sont surexcités : ils étalent des cartons de déménagement (ceux tout plats car non montés) un peu partout dans le couloir et ils courent dessus en se marrant comme des baleines !

Choupi et Poupette, jamais à court d'idées pour se marrer

Quelques minutes plus tard, je surprends Choupi qui s'amuse à ouvrir une vingtaine d'emballages de bonbons dans sa chambre. Je hurle intérieurement. Je ramasse, je range, puis je vais dans la chambre de Poupette : elle a vidé le bac à peluches et s'attaque à sa bibliothèque, il y en a partout, j'ai chaud, j'ai soif, je suis un volcan au bord de l'éruption, je me demande s'il n'y a pas une caméra cachée quelque part, et des gens qui se bidonnent derrière leur écran en espérant une méga crise de nerfs. Je me reprends, il est un peu plus de midi, je peux y arriver (méthode Coué).

Je réussis à intercepter Gabi dans la cuisine, pile au moment où il avait sa main plongée dans le bol de croquettes des chats. Je les lui reprends non sans mal (il serrait fort son petit poing), il fait un peu la tronche car il a la dalle, j'essaie de le faire patienter encore... Je lance un lave-vaisselle, je passe un coup d'éponge sur le plan de travail puis je ferme la porte de cuisine pour éviter toute nouvelle tentation rapport aux croquettes. Je fonce dans notre chambre pour ranger le linge sec ainsi que l'étendoir (ça fait toujours un peu pouilleux de voir du linge sécher quelque part).

Tout est propice à l'art chez nous

Je retourne dans la salle à manger. Poupette a étalé du yaourt sur la nappe. Je nettoie, je reprends mon souffle. Je cours dans la cuisine remplir à nouveau mon seau, je mets plein de produit qui sent bon spécial parquet et je passe la loque dans la cuisine et l'entrée. Titange réclame son déjeuner de façon plus bruyante. Je vois bien dans son regard qu'il me menace sérieusement de vomir un peu partout dans l'entrée si je continue de l'ignorer. Je ne lui file rien, je suis une mauvaise mère. Il est midi 25, je n'ai pas le temps.

Moi, cet après-midi

Le Mâle arrive, je lui annonce qu'une contre-visite est prévue dans 5 minutes. Il devient blanc, puis vert, puis rouge et me demande ce qu'il peut faire, la mèche de cheveux toute affolée. Je l'envoie sans vergogne nettoyer les litières des chats, puis sur la terrasse afin de récupérer des Playmobil que les gnomes se sont amusés à jeter dehors, profitant des portes-fenêtres entrouvertes pour bien aérer.

Je m'aperçois que Poupette a aussi mangé une compote et qu'une partie a atterri sur une des vitres du salon ainsi que sur le parquet. Coup d'éponge en catastrophe, j'ai vraiment très chaud. Il y aurait encore plein de choses à faire comme dépoussiérer le meuble TV, mais ça y est, ça sonne, il est 12h40, c'est eux. Ils avaient un peu de retard, ouf.

Le Mâle, cet après-midi

Le couple et l'agent immobilier ont tranquillement visité notre appartement pendant que l'on se remettait de notre course contre la montre (et Titange a enfin eu son repas, que l'on se rassure). Ils étaient fort sympathiques, on a un peu papoté à la fin, maintenant on croise les doigts. Une chose est sûre : ce n'est pas demain la veille que l'on déménagera à nouveau, c'est trop de contraintes, trop de démarches, trop de stress, trop de ménage, surtout avec 3 gnomes qui s'amusent à tout salir et déranger alors qu'on essaie de rendre agréable -vivable- son chez-soi !!!

16 commentaires:

  1. Finalement c'est p't'etre une bonne chose qu'on ne puisse pas déménager maintenant nous ;)
    Tu m'as fait rire avec la caméra cachée !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui prenez votre temps, c'est bien des ennuis et du temps perdu : faire des cartons au lieu de se balader ou se détendre, bouh ! Enfin une fois que ce sera fait, on profitera des lieux et on sera bien contents ! Vous comptez déménager d'ici un an ou deux ?

      Supprimer
    2. Dans mes rêves oui, mais dans les faits ça risque de ne pas être possible ;(

      Supprimer
  2. Tu m'as bien fait rire, reposez-vous bien maintenant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! J'ai déjà envie de me coucher... Maintenant je ne tiens plus au-delà de minuit snif je vieillis, bientôt 29 ans...

      Supprimer
  3. Je compatis, c'est une période un peu stressante et tes gnomes ont l'air de bien savoir comment vous rendre chèvre héhéhé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh que oui, et cet aprèm ils ont fait fort ! On ne s'ennuie jamais avec eux !

      Supprimer
  4. Je t'ai imaginée à chaque action, je suis pliée en deux !
    Bravo parce que tu as bien gardé ton calme, j'aurais crié moi... :(
    Courage pour les cartons, du gros boulot en perspective.
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! On en a déjà fait une bonne trentaine, on démarre doucement ! Pas fastoche avec Choupi qui détient le scotch et les ciseaux, il veut à tout prix scotcher tous les cartons !

      Supprimer
  5. J'adore... et en même temps c'est trop vrai....

    RépondreSupprimer
  6. Trop drôle.... et en même temps trop vrai !

    RépondreSupprimer
  7. MDR ! Je sais ce que c'est, j'ai déménagé l'année dernière et j'aurais quasiment pu écrire le même billet, mes enfants m'ont en fait voir de toutes les couleurs !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'imagine bien, ils sont forts pour animer notre quotidien !

      Supprimer