Je suis une maman de 3 gnomes nés en mars 2009 (1 gars : Choupi), juillet 2010 (1 fille : Poupette) et juin 2012 (1 gars : Titange).
J'ai créé ce blog afin de faire partager mon expérience de maman-poule serial shoppeuse.

Vous y trouverez beaucoup de tests de produits, des concours, des débats et des sujets d'actualité, des idées de sorties, et bien sûr du blabla, car avec le Mâle et mes 3 petits gnomes, j'en ai des choses à raconter !

N'hésitez pas à laisser un petit - voire un grand- commentaire pour me raconter votre ressenti, pour me parler de votre quotidien, partager vos expériences : faites comme chez vous !

lundi 4 février 2013

SOS Dentiste pour Poupette

Alors que Titange nous éblouissait samedi avec la sortie de ses deux premières incisives du bas, Poupette nous a vraiment fait très peur cet après-midi en tombant dans l'escalier qui mène au parking souterrain... Escalier en béton vs. Poupette toute fragile qui est tombée la tête en avant, la totote dans la bouche car elle avait les mains dans les poches.

Des pleurs et du sang, on essuie, on essaie de la consoler, puis on y regarde de plus près et on commence à paniquer : la gencive saigne pas mal, Poupette ne ferme plus sa bouche et une dent est vraiment plus basse que les autres (celle du milieu en haut). Et dire qu'elle n'est tombée que d'une marche !

Nous annulons notre projet de balade dans notre maison. Et comme évidemment, ce genre d'emmerde, ça tombe toujours la nuit et/ou le week-end, j'appelle le 15 pour savoir où nous rendre, le gars nous dit d'aller aux urgences pédiatriques de l'hôpital Antoine Béclère. Là-bas, une interne nous dit de suite que ça ne servirait à rien de rester car ils n'ont pas de dentiste et qu'ils ne peuvent rien pour notre fille... Elle nous file le numéro d'une pédodontiste sur Bourg-la-Reine en nous disant que ça "peut sûrement attendre le lendemain".
 

Nous, on n'est pas vraiment rassurés car on a lu sur le net qu'en cas de dent de lait déplacée, il faut que l'enfant soit très vite examiné par un dentiste. En farfouillant un peu sur le net, je trouve le numéro d'un SOS dentiste tout près de chez nous, à Clamart (car sinon c'était à Paris, boulevard Port-Royal).
 
17h20 : Poupette est enfin vue par le dentiste de garde qui l'examine puis lui fait une radio dentaire. Bonne nouvelle, la dent n'est pas pas fêlée ni fracturée, par contre elle est basse et de travers et il faut la remettre bien droite si on veut avoir une chance qu'elle ne tombe pas... La manoeuvre est très douloureuse, pour Poupette qui serre fort son doudou chaton mais aussi pour le dentiste qui se fait mordre par Poupette au passage !

Dentiste, un métier à risques

Les consignes : il faut qu'elle évite la totote pendant les prochaines 48 heures, qu'elle essaie de bien fermer la bouche, qu'elle n'y tripote pas trop, qu'elle n'ait pas d'aliments trop durs à mastiquer... Bref on va bien voir ce que ça va donner...

Dans le pire des cas, la dent de lait tombera et Poupette aura un trou le temps que la dent définitive pousse... Mais il y a une petite chance pour qu'elle reste accrochée, et on s'accroche à cet espoir car la dent définitive, ce n'est pas pour demain ! Il faudra aussi qu'on aille voir un pédodontiste dans la semaine pour faire le point.


Qu'est-ce que c'est dur de voir son enfant pleurer et souffrir, et de ne pas pouvoir le soulager instantanément... On revoit la scène, on se demande ce qu'on aurait pu faire pour éviter cela, on se dit que c'est la vie, que les accidents, ça arrive vite et souvent bêtement... Ce soir Poupette nous disait en boucle "j'ai mal aux dents" , la bouche entrouverte, et avec le Mâle on s'est sentis impuissants avec nos pauvres sirops de Doliprane et d'Advil qui ne l'ont guère soulagée... 

Ce matin, Poupette s'est réveillée vers 10h45, mais en se plaignant à nouveau d'avoir mal aux dents et en sanglotant. Elle serre fort son doudou chaton contre elle. Elle ne ferme pas complètement la bouche. Elle répète inlassablement "j'ai mal aux dents Maman" en pleurant. C'est insupportable. J'espère avoir un RDV en urgence avec le pédodentiste...

© iStockphoto/Thinkstock

On a eu de la chance jusqu'à présent de ne jamais avoir eu d'enfant gravement malade (je touche du bois en écrivant cela) mais j'imagine que ce doit être une terrible épreuve... On a quand même vécu des moments difficiles lorsque notre fils était hospitalisé en réanimation néonat parce qu'il était né à 7 mois de grossesse... Au passage, j'en profite pour saluer le formidable travail des personnels soignants qui font ce qu'ils peuvent avec les (maigres) moyens dont ils disposent et je souhaite bon courage aux parents et prompt rétablissement à leurs enfants qui sont hospitalisés.

La secrétaire de la pédodontiste de Bourg-la-Reine a des problèmes pour accéder à l'agenda sur son ordi et me demande de rappeler plus tard, pfff j'en ai marre... J'en ai trouvé une autre mais qui ne travaille qu'à partir du lundi après-midi et comme Poupette n'y est jamais allée, la secrétaire m'a dit qu'elle allait voir directement avec la dentiste si c'était possible d'avoir un rdv dans l'après- midi. Par précaution, j'ai également appelé la pédodontiste de Boulogne mais le Cabinet est carrément fermé le lundi.

Je viens de proposer à Constance de manger une mousse au chocolat, son pêché mignon, et elle m'a répondu "non j'ai mal, j'ai mal !" et toujours en pleurant... Pfff, dur, dur...

Edit du lundi soir : bon, j'ai fini par avoir un RDV à 19h avec la fameuse pédodontiste conseillée par l'interne sur Bourg-la-Reine. Cabinet et personnel très pro, et surtout aux petits soins avec les enfants. La dentiste, c'est le sosie de Dora l'Exploratrice ; sans blague avec Poupette et Papy on se demandait où était planqué Babouche ! 

La super dentiste a fait une radio dentaire (j'avais Poupette allongée sur moi pour qu'elle ne stresse pas) et a priori la dent définitive n'a pas été touchée mais pas sûr à 100% car sa dent de lait aurait pu d'abord s'enfoncer dans la gencive (intrusion) avant de ressortir (extrusion). Mais elle a été plutôt rassurante en nous disant qu'il valait mieux une extrusion qu'une intrusion et qu'apparemment il n'y avait pas de signe d'intrusion sur la radio. Verdict final dans quelques années... 

2 options car la gencive est abimée (il y a un gros hématome quoi) et la dent bouge pas mal : soit la dent tient le coup, reste bien accrochée, n'empêche pas Poupette de "vivre normalement" et aucune infection ne se développe : dans ce cas on laisse la dent en place.

Soit Poupette s'en plaint, la dent descend, l'empêche de manger, ou bien s'il y a une infection : alors il y aura extraction de la dent de lait et donc un vide. Si vraiment ça nous embêtait, la dentiste nous a dit qu'on pouvait toujours faire mettre un implant mais qu'en général on ne le faisait pas car c'est un peu traumatisant pour l'enfant qui déjà s'est tapé une extraction...

Au début Poupette était très stressée mais "Dora" l'a vite mise à l'aise, ainsi que l'assistante dentaire. De vrais anges ! A la fin, Poupette a eu droit à un cadeau à choisir dans une grande boîte remplie de petits objets. La coquine a pris deux jolis bracelets, mais elle n'avait droit qu'à un cadeau ! Après d'âpres négociations, Dora la dentiste lui a dit un bracelet aujourd'hui pour avoir été aussi courageuse, et un bracelet mardi prochain lorsqu'on se reverra pour faire le point. Et elle a mis le deuxième bracelet choisi par Constance dans son dossier, c'était trop mimi !

Au final, Poupette est sous antibiotique pendant 8 jours pour éviter une infection, elle a du Doliprane en cas de douleur et avec un coton-tige je dois appliquer un peu de bain de bouche (Paroex pour ceux qui connaissent, c'est sans alcool) sur sa gencive pour également diminuer le risque d'infection. Poupette a mangé des gougères au fromage et une mousse au chocolat ce soir, elle semble aller plutôt bien même si elle parle pas mal de son bobo aux dents. Maintenant il faut juste attendre et voir ce que ça donne. Quoiqu'il arrive ce ne sera pas dramatique, il faut relativiser et ne surtout pas stresser car les enfants ressentent tout... Merci à tous pour vos messages et bonne soirée !

11 commentaires:

  1. C'est arrivé à Didi, pas de sang, pas de bout de dent en moins mais 1 mois après on sait rendu compte que la dent grisonnait.
    Le dentiste a dit que la dent avait été choqué, pas bougée, pas félée juste choquée.
    Maintenant on attend et on évite au maximum les chutes. Si elle retombe, elle risque de perdre sa dent. La dent peut très bien ne tomber qu'à l'âge normal.
    Alors on attend.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si la dent de Didi tient le coup, c'est génial ! Et si il faut l'extraire ou si elle tombe, la dentiste nous a dit qu'il ne fallait pas stresser, et dire à Poupette que la petite souris passerait avec un peu d'avance. Ce qui est le plus important c'est la dent définitive. Et elle a insisté sur le fait qu'il faut dédramatiser la situation pour ne pas stresser son gnome même si c'est toujours impressionnant et difficile de la voir souffrir et se plaindre de temps en temps. Enfin là ça va mieux, mais on ne sait pas encore si la dent va rester, se raccrocher, tomber ou s'il va falloir la retirer... Nouveau rdv dans 8 jours !

      Supprimer
  2. Il y a 1 an et demi, nous étions en vacances à la montagne, station fermée et à je ne sais combien de km d'un hôpital, et dans la nuit du samedi au dimanche Poussin est tombé de son lit en pleine nuit. Il avait la tétine dans la bouche, ce qui lui a vachement enfoncé vers l'intérieur les 2 dents de devant. Il y avait du sang partout, j'étais complètement paniquée. Je voulais le prendre le mettre dans la voiture et filer aux urgences. Il y avait Poulet et mes parents qui m'ont dit que valait mieux attendre un peu et qu'ux urgences ils ne feraient rien. J'ai du prendre sur moi parce qu'il paraît que j'étais hystérique... Le dimanche matin, donc 3h plus tard, le seul commerce d'ouvert était la pharmacie. J'y suis allée, elle m'a dit de bien regarder si la dent devenait grise ou changeait de couleur et m'a donné un spray gel à mettre sur les dents pour soulager.
    Le soir, elles étaient revenues à peu près à la bonne position, et je continuais à mettre le gel.
    Le lendemain j'ai appelé le pédiatre qui m'a dit de ne pas m'affoler que si les dents ne bougeaient pas ce n'était pas si grave, de continuer à mettre le gel pendant 2-3 jours et de consulter un dentiste si les dents changeaient de couleur.
    Heureusement, elles sont revenues en place toutes seules (c'est hyper élastique en fait) et elles n'ont pas rebougé. Mais j'ai une grosse crainte qu'il retombe dessus, déjà que ces deux dents là ont les coins de cassés parce que à un an il avait voulu mordre la table en marbre des beaux parents (pas de choc, il avait juste croqué).
    J'espère que ça va aller pour ta Poupette, si tu veux le nom du gel n'hésites pas à me demander.
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as vécu un peu ce qu'on a vécu, sauf que nous ce n'est pas une intrusion mais une extrusion de dent, c'est-à-dire qu'elle est plus "longue" que les autres. Apparemment c'est moins grave qu'une intrusion car ça, ça peut abîmer la dent définitive qui est derrière. Mais en l'occurrence on ignore si la dent s'est d'abord enfoncée et est ressortie un peu ou si elle est juste ressortie. Elle bouge un peu, nouveau rdv dans 8 jours, on avisera...

      Supprimer
  3. J'espère qu'elle va vite pouvoir être soulagée. Pauvre Poupette...

    RépondreSupprimer
  4. Mince pauvre chérie... Des nouvelles ?
    Claire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, oui oui j'ai du nouveau, je le mets en edit de l'article !

      Supprimer
    2. J'espère que la dent va tenir, le plus important c'est que ta puce ne souffre pas.

      Supprimer
  5. Ouille ouille ouille, j'ai mal pour elle ! Bon courage et tiens-nous au courage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! J'ai rajouté les news en fin d'article !

      Supprimer