Je suis une maman de 3 gnomes nés en mars 2009 (1 gars : Choupi), juillet 2010 (1 fille : Poupette) et juin 2012 (1 gars : Titange).
J'ai créé ce blog afin de faire partager mon expérience de maman-poule serial shoppeuse.

Vous y trouverez beaucoup de tests de produits, des concours, des débats et des sujets d'actualité, des idées de sorties, et bien sûr du blabla, car avec le Mâle et mes 3 petits gnomes, j'en ai des choses à raconter !

N'hésitez pas à laisser un petit - voire un grand- commentaire pour me raconter votre ressenti, pour me parler de votre quotidien, partager vos expériences : faites comme chez vous !

mercredi 18 septembre 2013

Non à la réforme du congé parental !

Dans la nuit du 17 au 18 septembre, le Sénat a adopté en première lecture le projet de loi sur l'égalité hommes-femmes, dont la mesure phare est d'inciter davantage de pères à prendre un congé parental.

Déjà, éclaircissons un point, ce n'est qu'une première lecture. Les députés qui siègent à l'Assemblée nationale vont pouvoir amender le texte lorsqu'il sera inscrit à l'ordre du jour. Mais tout de même, regardons de plus près ce qui a été dit au sujet de la réforme du congé parental.

Le congé parental étant actuellement pris à 97% par les femmes, le gouvernement a voulu s’attaquer à "l’inégale répartition des responsabilités parentales" et à lutter contre l’éloignement des mères du marché du travail.

En conséquence, si ce texte devait être adopté définitivement dans sa version actuelle, dès le 1er juillet 2014, les parents d’un seul enfant, qui ont aujourd’hui droit à 6 mois de congé parental, pourraient prendre 6 mois de plus, à condition que ce soit le second parent qui en bénéficie (c'est-à-dire le père dans la plupart des cas).

A partir de deux enfants, la durée du congé parental restera de trois ans à condition que six mois soient pris par le second parent, donc une mère ne pourra prendre que 2 ans 1/2 au maximum.

Avec cette réforme, le gouvernement espère que le nombre d'hommes prenant un congé parental passera de 18.000 à 27.000. Objectif réaliste ou pure chimère ?


Pourquoi tout ça me chiffonne ?
- je ne suis pas sexiste pour un sou, mais je pense tout de même que ce sont plutôt les mamans qui veulent passer plus de temps auprès de leurs nourrissons, surtout si elles allaitent par exemple. Il n'y a pas de honte à admettre que dans une majorité de cas, ce sont les mères qui veulent materner leurs enfants et les papas s'épanouissent davantage au boulot tout en étant très présents avec leurs enfants les soirs, week-end et vacances.

- ensuite, ce texte de loi est à double tranchant. Il est évident que si un couple a 2 enfants, que la mère a pris ses 2 ans 1/2 de congé, et que le père ne peut pas s'absenter 6 mois de son travail, alors il va falloir trouver une place en crèche ou chez une nounou uniquement pour un semestre et je leur souhaite bon courage !

- en outre, le dispositif actuel permet déjà aux pères de prendre un congé parental. Pourquoi rajouter une couche législative supplémentaire qui a pour but d'enlever une liberté et de mettre en difficulté certains couples ? Pourquoi ne pas laisser les parents choisir librement -et rationnellement- qui s'occupera des enfants à la maison ? C'est encore une de ces lois que je déteste, qui déresponsabilise les gens et qui défigure l'essence même de la loi.

- et puis, ne soyons pas naïfs, outre l'instinct maternel de la mère, il y a aussi la question financière qui joue un rôle dans la désignation du parent qui restera avec les enfants à la maison. Il faut savoir que dans 20% des cas, à travail égal, l'homme perçoit un plus gros salaire. Sans parler du fait que beaucoup de femmes ne travaillent qu'à temps partiel...

La Ministre des Droits des Femmes devrait donc d'abord s'atteler au problème de l'inégalité salariale hommes-femmes avant de faire adopter une telle mesure qui ne prend tout son sens que lorsque les pères et les mères ont une carrière et des rémunérations à peu près similaires...

- par ailleurs, je pense que cela va créer pas mal de désorganisation dans les entreprises et pour les employeurs. Je trouve ça plus simple que la femme ou l'homme mette de côté sa carrière pendant 1, 2 ou 3 ans s'il le souhaite plutôt que de partager ce temps en deux. Vous imaginez pour les patrons, devoir trouver des gens pour un CDD de 6 mois ? Cela donnera l'impression que le chômage baisse, c'est tout...

- enfin, mettre sa carrière entre parenthèses pendant 3 ans n'est pas aussi dramatique qu'on le laisse entendre. Personnellement, j'ai fait des études, j'avais un bon salaire et à partir de mon deuxième enfant, j'ai été ravie de pouvoir prendre un congé parental. Je ne le vis pas comme une punition ou comme un statut qui serait réservé aux analphabètes. Je n'ai pas honte de mon choix, bien au contraire !

Selon moi, une piste possible serait d'aménager le congé parental de sorte que dès 2 enfants, les parents aient le choix de prendre un congé parental d'un an mieux rémunéré ou un congé allant jusqu'à 3 ans mais moins bien indemnisé. Ce système, appelé COLCA, existe déjà lorsqu'on a au moins 3 enfants. Il me paraît être un bon compromis et pourrait inciter les femmes à prendre un congé parental plus court car au fond, l'objectif premier de ce projet de loi, c'est de ne pas éloigner trop longtemps les mères du marché du travail. Avec une telle mesure, on se rapprocherait de cet objectif !

Actuellement, il n'y a pas photo, c'est souvent celui ou celle qui a le plus petit salaire qui prend le congé parental. Cela paraît logique d'un point de vue financier. Donc Madame la Ministre des Droits des Femmes, faites en sorte que les femmes ne soient plus pénalisées tant au niveau de l'évolution de leur carrière qu'au niveau de leur rémunération souvent discriminatoire par rapport à celle des hommes. Et encouragez la formation de nouvelles assistantes maternelles, la création de crèches (il manque 350.000 places en crèches actuellement), de haltes-garderies, de centres de loisirs etc. pour que les parents aient enfin le choix de mettre en pause leur activité professionnelle ou non.

8 commentaires:

  1. Je ne peux qu'approuver... Tu as tout dit, rien à rajouter!

    RépondreSupprimer
  2. c'est bien dit! reste à signer la pétition ici http://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/cong%C3%A9-parental-non-au-projet-de-loi-2013-de-najatvb
    ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Il me révolte ce texte de loi ... Encore une fois ils font tout à l'envers (= il faudrait d'ABORD changer les mentalités dans les entreprises ET proposer plus de places dans les structures d'accueil AVEC DU PERSONNEL FORMÉ ET COMPÉTENT avant de proposer une telle mesure TOUT EN LAISSANT LE CHOIX AUX PARENTS)(ça se sent que je suis un brin énervée !?), en dépit du bon sens, et ils essaient de donner des pseudo justifications (la parité mon œil) alors que c'est juste pour économiser les 6 mois que les pères seront finalement très peu nombreux à prendre.
    J'en avais fait aussi 2 billets dessus ... Bref, ça M'ÉNERVE !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien dit ! Le pire c'est que je ne connais pas un parent qui soit satisfait de cette réforme alors il faut agir, il y a la pétition en ligne à signer et surtout il faut alerter vos députés en leur envoyant un mail ou un courrier car ça devrait passer à l'Assemblée vers fin septembre je pense. Pour trouver les coordonnées de votre député, c'est par ici : http://www.assemblee-nationale.fr/qui/

      Supprimer
  4. Christelle, Présidente, Christelle, Présidente !
    ;-)

    RépondreSupprimer