Je suis une maman de 3 gnomes nés en mars 2009 (1 gars : Choupi), juillet 2010 (1 fille : Poupette) et juin 2012 (1 gars : Titange).
J'ai créé ce blog afin de faire partager mon expérience de maman-poule serial shoppeuse.

Vous y trouverez beaucoup de tests de produits, des concours, des débats et des sujets d'actualité, des idées de sorties, et bien sûr du blabla, car avec le Mâle et mes 3 petits gnomes, j'en ai des choses à raconter !

N'hésitez pas à laisser un petit - voire un grand- commentaire pour me raconter votre ressenti, pour me parler de votre quotidien, partager vos expériences : faites comme chez vous !

mardi 22 octobre 2013

Le choix de l'activité extra-scolaire

Petite, j'étais extrêmement timide, et tout naturellement, je me suis tournée vers des passe-temps solitaires, comme la lecture et le violon. Je tremblais de peur lorsque je devais jouer du violon en public, chose qui heureusement n'arrivait que deux fois par an, lors du concert donné à l'occasion de la fête de la musique et pendant l'examen de fin d'année.


Avec le recul, je me pose cette question : et si on m'avait poussé à faire une activité où le collectif est mis à l'honneur, comme faire du théâtre par exemple ? Est-ce que j'aurais souffert au début mais est-ce que ça m'aurait été bénéfique sur le long terme ? Car être timide dans la vie, c'est plutôt un inconvénient. Et pourtant je tiens un blog et dans ma profession il fallait avoir le sens de la communication. Sacré paradoxe.

Mes enfants ont chacun leur caractère. Choupi est très timide, très sensible, très appliqué et concentré dans tout ce qu'il fait. Il adore les jeux de construction, les puzzles... Poupette est une fonceuse, elle aime communiquer et elle parvient toujours à ses fins. Elle a un vrai côté aventurier ! Titange lui est observateur, super actif et toujours très souriant. Il a la joie de vivre et de l'énergie à revendre !

Du coup je me pose la question : est-ce que je dois respecter le caractère de chacun de mes enfants et leur choisir une activité en adéquation avec celui-ci ou au contraire les inscrire à une activité qui leur permette d'élargir leur horizon ?

Je me suis toujours dit qu'il fallait deux activités, une sportive et une plus cérébrale, comme l'apprentissage d'un instrument de musique. Poupette est si dynamique que je la voyais bien faire de la gym pour se dépenser et du piano pour canaliser son énergie (elle adore ça en plus). Pour Alex, il lui faudrait plutôt un sport collectif pour gommer sa timidité. Il adore nager, donc peut-être un groupe de natation ? On a une super piscine à 20min à pied. Et peut-être du théâtre pour l'aider à se sociabiliser, à aller vers les autres ?

Je crois qu'à son âge j'aurais détesté qu'on me force la main. Mais en même temps, cela m'aurait peut-être aidée à être plus sûre de moi, à être plus à l'aise en public. Si je suis mon raisonnement, il faudrait plutôt choisir les activités extra-scolaires de manière à aider son enfant à gommer ses failles. Je crois quand même que le principal, c'est qu'il y prenne du plaisir. Et pour le savoir, il n'y a pas d'autre choix que d'essayer et de voir ce que ça donne !

14 commentaires:

  1. Je me suis aussi posée la question, et finalement mes 3 filles ont quasiment fait les mêmes activités : danse et équitation. Mais elles ont démarré assez tard leurs activités extrascolaires, vers 6-8 ans, donc elles ont pu choisir elles-mêmes.

    Après je pense qu'il faut regarder comment se sentent tes enfants lorsqu'ils démarreront des activités et tenir compte de leur état d'esprit. Si ton aîné est super timide il ne faut peut-être pas trop le brusquer en le poussant à faire du théâtre. La natation ça paraît une bonne idée, surtout si tu as la piscine à côté. Et puis c'est utile de savoir nager ! Amitiés.

    RépondreSupprimer
  2. Mini-Miss est timide et après une année au judo(lorsqu'elle était en moyenne section), elle n'a plus jamais vraiment voulu faire une activité . Cette année encore, nous avons bien tenté de la mettre le mercredi matin, au sport mais rien n'a faire alors tant pis, on ne force pas . Cela doit être, à mon sens, un plaisir et non une contrainte. Alors, peut être qu'en la forçant un peu, elle aurait aimé mais bon, en attendant, impossible pour moi, de la voir aussi mal alors, on a improvisé : le mercredi matin c'est médiathèque puis, parc de jeux . L'impression pour elle de faire des activité ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, il vaut mieux les laisser choisir eux-mêmes pour que l'activité soit un plaisir et non quelque chose d'imposé.

      Supprimer
  3. Question intéressante. Petite, j'étais plutôt dégourdie et pas timide pour un sou, j'ai fait de la danse et du tennis. J'étais très épanouie.
    Mon fils n'a que 2 ans et je ne me suis pas encore posé la question de l'activité extra-scolaire, je pense qu'on l'inscrira à plusieurs activités pour voir ses réactions et qu'il choisisse quelque chose qui lui convienne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est une bonne idée de varier les activités au départ.

      Supprimer
  4. Alors pour Vincent, son papa rêve de jouer au tennis avec son fils et l'a donc tout naturellement inscrit au tennis. On verra s'il aime ça mais pour l'instant il est content d'y aller. Et le mardi il fait de la gym, pour se dépenser au maximum. Pour l'activité cérébrale, j'aimerai qu'il fasse de la musique mais on attendra car pour l'instant il est encore difficile pour lui de se concentrer !

    RépondreSupprimer
  5. Moi je pense qu'il faut les laisser choisir, tout simplement. Nous avions inscrit antonin au rugby a 5 ans, il en a fait un an pas plus. A 6 ans il a choisi le violoncelle et il est passionné. Cela demande énormément de travail et je ne vois pas comment cela serait possible si c était une activité que nous aurions choisie et imposée. Cette année, il a choisit de faire également du vtt et il adore ça. Camil quant a lui veut faire du piano depuis deux trois mois. Nous le laissons encore un peu mûrir son choix quelques mois avant de le faire vraiment débuter, la musique demande tant d'investissement que l'on veut qu'il soit vraiment pret et motivé pour ne pas être degouté. Pareil pour nathanael qui veut faire du violoncelle, nous attendons ses 4 ans, si après un an a attendre il est toujours aussi motivé, nous nous lancerons.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien quand les enfants choisissent eux-même leur activité. Nathanael est peut-être influencé par Antonin du coup ?

      Supprimer
  6. Il faut en effet les laisser faire ce qu'ils aiment, c'est primordial ! Et surtout ne pas cumuler ! Crois-en l'expérience d'une vieille maman ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui de toute façon je me vois pas passer des heures à transporter les enfants d'une activité à l'autre. On fait déjà pas mal de choses ensemble à la maison ! Pour l'instant ils ne sont pas vraiment demandeurs d'une activité extra-scolaire donc on va sans doute attendre la rentrée prochaine et en attendant on ira à la piscine de temps en temps, ainsi qu'à la médiathèque, on fera des balades en vélo dans la forêt etc. Bisous

      Supprimer
  7. pareil ici on les laisse choisir, ça vient tout seul selon leurs goûts .... danse, guitare,théatre, multi-sports .... ça varie ici selon les années

    RépondreSupprimer