Je suis une maman de 3 gnomes nés en mars 2009 (1 gars : Choupi), juillet 2010 (1 fille : Poupette) et juin 2012 (1 gars : Titange).
J'ai créé ce blog afin de faire partager mon expérience de maman-poule serial shoppeuse.

Vous y trouverez beaucoup de tests de produits, des concours, des débats et des sujets d'actualité, des idées de sorties, et bien sûr du blabla, car avec le Mâle et mes 3 petits gnomes, j'en ai des choses à raconter !

N'hésitez pas à laisser un petit - voire un grand- commentaire pour me raconter votre ressenti, pour me parler de votre quotidien, partager vos expériences : faites comme chez vous !

mercredi 26 février 2014

Quand le lit à barreaux devient trop petit...

Titange a fait un gros boum cet après-midi. Je me suis précipitée dans sa chambre et je l'ai trouvé hors du lit alors que je l'avais mis à la sieste 5 minutes plus tôt. Heureusement, plus de peur que de mal, il s'est fait une petite bosse sur le front mais rien de bien méchant.

Du haut de ses 20 mois, il a donc réussi à passer au-dessus de son lit à barreaux Sleepi. Quand on voit la hauteur des barreaux, je me dis que j'ai un sacré acrobate à la maison : il a fait un grand écart facial ma parole ! En attendant, il va falloir qu'on trouve rapidement une solution. A priori, je pense qu'on va le passer dans le lit de Poupette qui est à barreaux mais avec une ouverture et elle va passer dans un grand lit.

Et comme Choupi et Poupette veulent dormir dans la même chambre depuis qu'ils vont tous les deux à la maternelle, on va devoir installer un lit junior pour Poupette dans la chambre de Choupi, et la chambre de Poupette fera office de salle de jeux à l'étage en attendant qu'ils se lassent de dormir ensemble (pourvu que ça arrive) et on va devoir démonter le lit de Poupette et le remonter dans la chambre de Titange ou alors acheter l'extension lit junior Sleepi Stokke (c'est l'avantage des lits évolutifs) car il me paraît un peu trop jeune pour passer dans un lit sans barreaux du tout.

Ce qui est marrant, c'est que Choupi devient de plus en plus complice avec sa soeur, il y a moins de chamailleries que par le passé, et Poupette, qui était très maternelle avec son petit frère Titange, s'est un peu éloignée de lui je trouve, pour passer davantage de temps avec son grand frère Choupi, en particulier pour inventer plein d'histoire farfelues qui les font se marrer comme des baleines.

L'autre jour, Choupi s'amusait à revisiter les paroles de "Savez-vous planter les choux". Il chantait : "je les plante avec les fesses, à la mode, à la mode" et alors là c'était comme si c'était la vanne du siècle : les deux gnomes ont pouffé de rire en pointant du doigt les fesses de l'autre. Quand on joue à Zelda sur la Wii U, devinez ce qui les fait se gausser : les choux péteurs bien sûr ! Oui je sais, vers 4-5 ans, on ne s'extasie pas encore sur Pi ni sur la biographie de Diogène de Sinope. Mais moi je suis contente de les voir si heureux, et j'espère que lorsque Gabi aura plus de mots à son vocabulaire et plus de respect pour les Lego (condition indispensable pour devenir un petit frère respectable), ils formeront un trio soudé.

J'en ai mal aux fesses par avance

1 commentaire:

  1. Le Mâle, qui lui aussi avance sur Zelda avec Choupi et Poupette, confirme que dès l'apparition du chou pêteur à l'écran, c'est l'hystérie collective dans la maison. Nintendo devrait prévoir une prochaine version avec des choux pêteurs partout. J'aime aussi quand Choupi, dès qu'il me voit commencer un combat, reprend une de mes expressions et hurle "fais le prendre cher, papa !"...

    RépondreSupprimer