Je suis une maman de 3 gnomes nés en mars 2009 (1 gars : Choupi), juillet 2010 (1 fille : Poupette) et juin 2012 (1 gars : Titange).
J'ai créé ce blog afin de faire partager mon expérience de maman-poule serial shoppeuse.

Vous y trouverez beaucoup de tests de produits, des concours, des débats et des sujets d'actualité, des idées de sorties, et bien sûr du blabla, car avec le Mâle et mes 3 petits gnomes, j'en ai des choses à raconter !

N'hésitez pas à laisser un petit - voire un grand- commentaire pour me raconter votre ressenti, pour me parler de votre quotidien, partager vos expériences : faites comme chez vous !

jeudi 7 août 2014

Profession : négociatrice

"Je veux Totoro, je veux Totoro, je veux Totoro !" hurle Poupette en pleurant. 
"Nan je veux pas Totoro, je veux voir Aladdin !" déclame Choupi. 

Vous vous reconnaissez dans cette situation ? Plus que probable, car être parent, c'est être négociateur avec ses enfants. Dans cette situation précise, plusieurs options s'offrent à vous :
a) avoir deux télés et deux lecteurs dvd : ça ne suffit pas toujours car les deux gnomes veulent voir leur film en bas dans le salon et pas dans la chambre à coucher de papa maman.
b) donner raison à celui qui a réclamé en premier : c'est une bonne option, équitable en plus.
c) mettre un autre dvd de façon à ce que personne ne soit satisfait hormis vous. C'est ce que je viens de faire. Résultat j'ai deux gnomes hurleurs et je n'entends pas mon film. C'est donc une mauvaise solution.
d) essayer de faire entendre raison aux gnomes. On regarde Totoro puis on regarde Aladdin et la prochaine fois ce sera Choupi qui choisira en premier son film. La négociation a des chances d'aboutir.


"Je veux des haricots verts !" lance Poupette.
"Et moi je veux de la purée et des petits pois !" s'exclame Choupi.

Là encore, plusieurs options s'offrent à vous.
a) préparer des haricots verts, de la purée et des petits pois. Vous êtes une perle ou bien une conne (car trop bonne, trop conne).
b) vous cuisinez ce dont vous avez envie : ce sera du steak avec des patates. Le Mâle approuve (c'est son repas préféré).
c) vous râlez après les gnomes et leur demandez de se mettre d'accord entre eux sinon il n'y aura rien pour accompagner leur viande.
d) vous négociez : ce midi ce sera haricots verts, et ce soir, purée OU petits pois. Il y a des chances pour que la négociation aboutisse si vous vous montrez convaincante.


Passons maintenant au level supérieur. La négociation avec 3 enfants. L'un veut jouer à un jeu de société, l'autre veut faire de la peinture et le petit dernier veut jouer au ballon dehors.

a) l'idée de tout préparer pour un atelier peinture vous enchante moyennement. Le jeu de société, pourquoi pas, même si Choupi triche parfois un peu beaucoup (il gagne toujours, c'est pas possible !). Le jeu de ballon dans le jardin, mouais, le foot, c'est pas votre truc. Résultat, vous proposez une activité alternative à laquelle tout le monde peut participer : préparer de la pâte à crêpes ou un bon gâteau fondant au chocolat !
b) en maman parfaite, vous enchaînez les 3 activités pour que tout le monde soit content.
c) vous emmenez tout ce petit monde à la piscine pour qu'ils se dépensent à fond et qu'ils se couchent tôt le soir. Ils ne refusent jamais d'aller à la piscine. Problème, vous êtes seule et gérer 3 enfants à la piscine semble relever du miracle. Solution : avoir une piscine dans le jardin.
d)  vous négociez : d'abord le ballon tant qu'il fait beau, ensuite le jeu de société pour faire plaisir à Choupi qui a accepté d'attendre le soir pour avoir sa purée ou ses petits pois, puis la peinture en dernier (prévoir un nettoyage au Kärcher de la table de jardin ainsi qu'un bain pour les gnomes).




Autre problème nécessitant des talents de négociatrice, le choix des vêtements, que ce soit en magasin ou dans l'armoire.

Choupi déteste quand il faut lui acheter de nouveaux vêtements, c'est bien un garçon tiens. On dirait le Mâle qui refuse de jeter ses vieilles chaussettes trouées ou ses boxers élimés. Choupi n'aime pas enfiler de nouvelles fringues, alors il faut négocier. Un vieux bas avec un nouveau haut, ou alors je lui enfile sa nouvelle tenue le matin quand il est dans le coaltar. Et je planque les fringues qui ne lui vont plus dans un carton au garage.

Choupi adore les vêtements à rayures type marinières ou polos de rugby. J'ai du bol car c'est à la mode et on en trouve facilement. J'adore les vêtements bleus pour mes garçons car ils s'accordent avec leurs yeux bleus mais Choupi lui, adore le vert. Là encore on négocie, j'achète quelques hauts avec du vert (c'est pas la couleur la plus courante) et je me lâche en hauts bleus. Le matin quand il s'habille on choisit ensemble ses vêtements (en principe je lui donne le choix entre deux hauts par exemple) et ça se passe bien.

Poupette elle, a des goûts bien précis. Quand je passe commande sur Internet, elle regarde les vêtements, dit oui ou non, en général c'est assez tranché. A la limite je préfère, comme ça pas de problème pour l'habiller ensuite. Le Mâle adore quand elle dit non car ça fait des dépenses en moins. Limite il l'encourage à dire non tout le temps (quel gredin ce Mâle).

Avec Titange c'est le bonheur, il n'a que 25 mois alors je l'habille comme je veux. J'en profite car ce n'est plus pour très longtemps. Des fois il refuse de porter certains pyjamas par exemple. Il faut dire que Titange a un côté nudiste, de manière générale il n'aime pas trop porter de fringues. Il aime sentir le Nutella et la sauce tomate sur son torse imberbe.


En conclusion : lorsqu'on a des gnomes, il faut savoir négocier habilement car ils sont filous. Ils usent de leurs charmes, de leurs cris, de leurs pleurs pour vous avoir. En situation de crise, quand 3 gnomes hurlent en même temps pour avoir gain de cause, on peut facilement perdre son self control et s'enfuir en courant ou bien pousser une gueulante. L'objectif, c'est de ne pas vous défenestrer mais d'essayer de négocier en proposant une alternative équitable qui pourra contenter tout le monde, à court ou moyen terme !

6 commentaires:

  1. Oh que je me reconnais dans ces situations ! Je négocie, mais tout ne se passe pas forcément comme prévu ! Par exemple pas plus tard qu'hier, ma fille voulait regarder un dessin animé alors que mon fils voulait voir un film, on n'a pas deux tv et ça a viré au drame. Pour conclure, j'ai éteins la télé et personne n'a eu gain de cause ! Je suis comme ça ! Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as bien fait, à mon avis ça leur servira de leçon ! Bises

      Supprimer
  2. Je suis en train de lire un bouquin que j'ai reçu pour revue sur le blog, ça s'appelle "Devenir meilleur négociateur que ses enfants" ^-^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah pas mal, je ne connais pas ce bouquin mais ça a l'air prometteur !

      Supprimer
  3. Ouhlala je confirme, les enfants ont l'art de se faire entendre quand ils veulent quelque chose, et c'est difficile de trancher lorsque mes deux boys veulent faire des activités différentes avec moi ! Moi ce que je fais c'est chacun son tour, ou alors un jour c'est l'un qui a gain de cause, et le lendemain c'est mon grand (qui a atteint l'âge de raison soit-disant). En général ça se passe bien. Bon courage avec tes 3 gnomes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est une bonne solution ! Merci de partager ton expérience !

      Supprimer