Je suis une maman de 3 gnomes nés en mars 2009 (1 gars : Choupi), juillet 2010 (1 fille : Poupette) et juin 2012 (1 gars : Titange).
J'ai créé ce blog afin de faire partager mon expérience de maman-poule serial shoppeuse.

Vous y trouverez beaucoup de tests de produits, des concours, des débats et des sujets d'actualité, des idées de sorties, et bien sûr du blabla, car avec le Mâle et mes 3 petits gnomes, j'en ai des choses à raconter !

N'hésitez pas à laisser un petit - voire un grand- commentaire pour me raconter votre ressenti, pour me parler de votre quotidien, partager vos expériences : faites comme chez vous !

jeudi 15 janvier 2015

Mon Choupi, ce (grand) timide

Choupi, 5 ans et demi, a réussi à se faire quelques copains dans sa classe de grande section de maternelle. Sa maîtresse est contente de lui, elle nous dit qu'il participe aux activités collectives et qu'il joue et discute avec les autres enfants. Pourtant ce n'était pas gagné, car l'année dernière il refusait catégoriquement de toucher et de se faire toucher par d'autres gnomes. Par exemple, il ne faisait pas la chenille pour aller à la cantine. Il était en outre très isolé, restant assis à regarder les autres enfants jouer sans prendre part à l'action.

Le contraste était saisissant avec son comportement à la maison où il s'exprimait sans problème, jouait avec ses frère et sœur, et ne se laissait pas marcher sur les pieds. Sa maîtresse était inquiète de le voir aussi isolé et Choupi ne nous donnait guère d'explications lorsqu'on lui posait des questions sur son extrême timidité à l'école.

On en a parlé à son pédiatre, celui qui le suit depuis sa naissance car il avait sa visite des 5 ans d'âge corrigé (Choupi est né avec 2 mois d'avance). A cette visite médicale, Choupi était complètement paniqué, il hurlait, refusait de se faire peser et mesurer. Le pédiatre était inquiet de le voir autant en opposition alors il lui a proposé de prendre une feuille et de dessiner un bonhomme. Et là miracle, Choupi s'est détendu, il a pris la feuille et le stylo, et il a dessiné un beau bonhomme très complet. Le pédiatre nous a dit que c'était très encourageant, et que le fait que Choupi ait coopéré et ait dessiné un bonhomme parfait avec tous ses membres montrait qu'il n'avait aucun trouble autistique. Pour lui il s'agissait juste d'une extrême timidité. Il nous a proposé d'aller voir une psychologue pour enfants, de faire quelques séances pour dénouer les blocages, et de se revoir quelques mois plus tard pour faire le compte-rendu de ses 5 ans.


J'ai donc pris contact avec une psychologue pour enfants, Marie, qui a été absolument extraordinaire avec Choupi. Son bureau ressemblait à une salle de jeux cosy, et elle lui a dit bonjour en tendant la main, tout en lui disant qu'il n'était pas obligé de lui serrer la main s'il ne le désirait pas. Choupi ne l'a pas touchée. On a commencé à lui résumer la situation et elle s'adressait à Choupi en lui faisant des blagues pour le détendre. Par exemple, elle lui disait : "Pour toi toucher un autre enfant c'est comme se faire mordre par un dragon ?", et Choupi éclatait de rire tout en répondant derrière. Avec Marie, il s'est complètement détendu. Elle lui a demandé s'il acceptait qu'on parte dans la salle d'attente en laissant la porte de son bureau ouverte et il a répondu non. Elle a respecté sa volonté. Elle lui a dit "d'accord, c'est toi le chef !" On a papoté tous ensemble puis on a pris un autre rendez-vous deux semaines plus tard.

Cette fois-ci, Choupi a accepté de passer du temps seul avec Marie, avec la porte fermée en plus ! On a entendu plein de fous rires. Ensuite on est revenus dans son bureau pour le debriefing. Elle nous a dit qu'il était très timide mais qu'il n'y avait aucun souci particulier, et qu'il fallait qu'on travaille sur deux choses : le faire parler moins fort car il avait tendance à crier quand il jouait et essayer de lui faire rencontrer d'autres enfants de son âge.

Lors de la troisième séance, Choupi était parfaitement à l'aise et cela faisait 1 mois qu'il était en grande section de maternelle. On lui a dit qu'on avait rencontré sa maîtresse et son ATSEM et que toutes deux nous avaient dit qu'il jouait en classe, qu'il parlait aux autres et qu'il acceptait de tenir la main à un autre enfant. La maîtresse a même rajouté que lorsqu'il y avait des bagarres, Choupi venait parfois s'en mêler ! On a raconté tout cela à Marie qui nous a dit que pour elle, Choupi avait réussi à dépasser sa peur des autres et qu'il était inutile de la revoir.

Cela fait maintenant plusieurs mois que Choupi est en grande section et tout se passe à merveille. Ce déblocage lui a permis de se lâcher sur le plan scolaire, il sait compter et dénombrer jusqu'à 1000, il connaît son alphabet, il commence à déchiffrer les syllabes, il sait faire des additions et des soustractions, bref il nous épate et épate sa maîtresse. On est vraiment soulagés.

Mercredi après-midi, il a eu sa fameuse visite chez le pédiatre, on l'a préparé psychologiquement en lui en parlant à l'avance, en lui expliquant ce qui se passerait, et en lui disant qu'il aurait un ballotin de pièces en chocolat pour le récompenser de ses efforts pour lutter contre sa timidité (en prime on lui a montré un épisode de Star Wars pour que la Force soit avec lui). Il était un peu tendu car il n'affectionne vraiment pas le milieu médical, mais il s'est laissé examiner sous toutes les coutures, a répondu à toutes les questions du pédiatre. Le seul hic maintenant c'est son poids, son IMC est trop bas. Choupi n'est guère gourmand, et pourtant on lui propose des choses appétissantes et pas toujours diététiques !

Choupi reste un enfant anxieux qui n'aime pas les imprévus, les nouveaux lieux, les nouvelles têtes ; il a besoin d'être rassuré. Mais on voit bien qu'il progresse. Par exemple, depuis octobre il n'emmène plus ses doudous dans son cartable. Ils restent dans son lit. Pour moi c'est le signe qu'il se sent suffisamment en sécurité à l'école pour ne plus éprouver le besoin d'avoir Pinou et Raton à ses côtés.

J'espère que ça se passera bien lorsqu'il rentrera au CP, ça va le changer c'est sûr, et il n'aura plus sa sœur Poupette dans les parages qui elle, sera en grande section (et Titange entrera en petite section).

Par cet article, je voulais m'adresser aux parents d'enfants extrêmement timides : avec le temps, avec des mots, ça peut se débloquer progressivement. Mais ça ne partira jamais complètement, ça fait partie de la personnalité de l'enfant. Moi-même je suis très réservée avec les gens que je ne connais pas et ce depuis l'enfance. Je peux paraître un peu froide et distante de prime abord alors que c'est juste de la timidité. Mais dès que je commence à me sentir à l'aise, je me lâche je vous rassure. Parfois même un peu trop ! C'est difficile de trouver le juste milieu !

4 commentaires:

  1. Vous avez pris la bonne décision en consultant la psychologue pour enfants, je pense que ça a fait du bien à ton Choupi de mettre des mots sur ce qu'il ressentait et il a pu en parler à quelqu'un d'extérieur, de complètement neutre.
    Je suis une grande anxieuse et mes enfants sont introvertis comme moi, les chiens ne font pas des chats comme on dit ! Contente pour vous que ton Choupi aille mieux.
    Il y a aussi le théâtre qui permet de vaincre la timidité, vous y avez pensé ? Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tu as raison, merci pour ton message ! Bonne idée le théâtre, on va y réfléchir !

      Supprimer
  2. C'est super qu'il progresse comme ça. Le mien a aussi horreur de la nouveauté il est vite chamboulé quand il perd ses repères c'est pour ça qu'on appréhende un peu la prochaine rentrée mais bon on verra bien :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton message ! Je vous souhaite une bonne rentrée par avance !

      Supprimer