À quelle fréquence puis-je vous donner du Doliprane à mon bébé ?

Tous les bébés feront un jour face à la fièvre. Il s’agit d’une élévation anormale de la température du corps (au-delà de 38 °C). Cette affection indique que l’organisme de votre enfant lutte contre une infection bactérienne ou virale. Comment utiliser le Doliprane (et généralement le paracétamol) pour soulager votre bébé et faire baisser sa fièvre ? À quelle fréquence l’administrer ? Quand s’inquiéter ?… Nos conseils.

doliprane-bebe

Les signes de la fièvre chez bébé

Si le nourrisson est concerné par la fièvre, il faut vite réagir. Il est nécessaire de consulter votre pédiatre si votre bébé :

  • a une température au-delà de 38 °C
  • a un corps chaud au toucher
  • présente une pâleur anormale,
  • a une perte d’appétit
  • pleure sans raison
  • présente un changement de comportement : apathie, somnolence, gémissement…

Dans ces cas, la Haute Autorité de Santé préconise les actions suivantes avant de passer à un traitement médicamenteux à base de paracétamol :

  • Donner régulièrement à boire au bébé
  • Ne pas trop le couvrir afin d’éviter les risques de convulsions
  • Éviter d’augmenter la température de la pièce (19 °C maximum)

Le Doliprane pour soulager la fièvre de l’enfant

Pour faire baisser la fièvre, il est recommandé de donner un traitement antipyrétique (contre les états fiévreux). Le paracétamol est à administrer en première intention. Celui-ci est disponible sous plusieurs marques dont Dafalgan, Efferalgan et Doliprane. Ces médicaments peuvent être obtenus sans ordonnance auprès d’une pharmacie.

Les anti-inflammatoires comme l’Ibuprofène sont aussi suggérés sous certaines conditions. Ils présentent plusieurs contre-indications : déconseillé sans avis médical et chez les enfants de moins d’un an, contre-indiqué dans le cas d’infections virales comme la varicelle…

Quant à l’aspirine, elle est déconseillée chez les bébés à cause du risque d’effets indésirables rénaux et digestifs. Dans certains cas, l’enfant peut même développer le syndrome de Reye.

Dosage sécuritaire du Doliprane chez les bébés

Le Doliprane pour bébé (tout comme les autres marques de paracétamol) se présente sous forme de suspension buvable. Attention à ne rien ajouter dans le mélange (sucre, sel, autre produit…).

La bonne dose de Doliprane pour bébé se calcule en fonction de son poids corporel. Son administration ne doit pas excéder 60 mg/kg/jour. Le dosage quotidien doit être réparti entre 4 ou 6 prises, soit autour de 15 mg/kg. Respectez un intervalle de 4 heures minimum entre 2 prises.

La forme sirop du Doliprane pour bébé est déjà graduée en dose-kilo. Utilisez la pipette ou la cuillère fournie avec le médicament pour éviter le risque de surdosage.

Les médicaments pour bébé sont spécialement formulés pour fournir la bonne quantité de principes actifs dont l’enfant a besoin. Il est interdit de donner à votre nourrisson un médicament destiné aux adultes. Consultez toujours la notice avant l’administration à un bébé.

Attention
Si la fièvre du bébé dure plus de 3 jours ou si de nouveaux symptômes font apparition (éruption cutanée, diarrhées, vomissement…), consultez un médecin.
doliprane-pour-bebe

Que faire si bébé vomit après avoir ingéré le médicament ?

Si l’enfant vomit moins de 30 minutes après administration du médicament, il est prouvé que les principes actifs n’ont pas eu le temps d’être absorbés. Ainsi, il est conseillé de l’administrer de nouveau. Si vous avez des doutes, appelez votre pédiatre.

Comment prendre la température de l’enfant ?

Le moyen le plus fiable pour prendre la température d’un enfant reste les thermomètres électroniques à affichage digital. Ils s’emploient principalement par voie rectale (le plus efficace), buccale et axillaire.

Pour ne pas occasionner de gêne aux petits, d’autres types de thermomètres peuvent être utilisés. Ils conviennent généralement aux enfants de plus de 2 ans. Cependant, ils sont moins précis. Il s’agit notamment :

  • Du thermomètre auriculaire à infrarouge (peu précis en cas d’otite et contre-indiqué chez les bébés de moins de 6 mois)
  • Du thermomètre infrarouge pour mesure temporale
  • Du thermomètre à Gallium (généralement axillaire et buccale).

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

protection par reCAPTCHA : ConfidentialitéConditions