Chats, gnomes et vie sexuelle

Depuis qu’on a des chats, ils grattent frénétiquement à la porte lorsque le Mâle et moi on a des choses importantes à faire. Les chattes miaulent, les chats griffent la porte, et comme on se sent gênés de faire l’amour devant eux, c’est compliqué.

Depuis qu’on a des gnomes, c’est encore pire. Quand ça nous prend en pleine journée, on dit aux gnomes qu’il ne faut pas nous déranger car on fait les comptes et que c’est chiant. Et on leur met un DVD au rez-de chaussée. En général ils respectent notre amour de la comptabilité, mais des fois non. Heureusement, la porte aurait besoin d’un bon coup de rabot et ce n’est pas simple de l’ouvrir une fois fermée. Disons que ça me laisse le temps de retrouver ma dignité (retirer le bâillon, les menottes…).

Parfois ils se contentent de poser des questions à travers la porte du genre « Papa, Maman, on voudrait jouer au Monopoly, vous venez ? Allez, ça fait au moins 10 ans qu’on vous demande de venir ! » Ou encore : « Maman, Titange il a renversé son jus d’orange par terre et maintenant il lèche le sol, c’est dégueulasse ! »

Mais laissez-nous tranquilles bordel !

La vie avec des chats et des gnomes, ce n’est pas simple. Par exemple aux toilettes, on a droit à un gnome qui essaie de faire pipi pendant qu’on fait caca. On se prend la moitié de son pipi sur le fessier. Y’a plus agréable croyez-moi. Pourtant on a deux chiottes, merde ! Mais non, il faut qu’ils choisissent celle où l’on est confortablement installés.

Et encore, je ne vous parle pas du Mâle qui lit des BD et des mangas dans les chiottes pendant que des enfants déboulent pour lui poser des questions existentielles du genre pourquoi on a besoin de respirer ou pourquoi fait-il nuit la nuit. Le Mâle, en bon scientifique, répond en utilisant tout le matos à portée de main, PQ, BD, Télé Loisirs, stylo BIC. Je l’admire, vraiment.

Moi je reste trop peu de temps aux toilettes pour me faire harceler de questions, ouf. Mais mon tour vient le soir, au moment de lire les histoires. Maman, pourquoi le loup il est gentil dans ce conte, d’habitude il est méchant ? (c’est parce qu’il est sous anti dépresseur en ce moment). Maman, c’est qui la Maman des 3 petits cochons ? (Une grosse truie ma chérie). Maman, pourquoi Blanche-Neige elle croque dans la pomme ? (parce qu’elle a la dalle voyons). Bref, dur dur d’être parent.

Il y a un truc pervers que nos deux chattes font (on a 6 chats en tout, 4 mâles et 2 femelles) (oui je sais, on est des maboules) : c’est se rouler dans le boxer sale du mâle pendant qu’il fait son caca ou humer l’air embaumé par mon slip pendant que je pète des paillettes (une femme ne fait jamais caca, c’est bien connu). C’est comme une drogue.

Et quand on fait les comptes et qu’on a oublié une chachatte dans la chambre, elle se jette sur le Mâle et se roule sous ses aisselles, de préférence puantes sinon elle se retient. Elle devient aussi folle que lorsqu’on lave les litières avec de la javel. Il lui arrive même de lui mettre un coup de griffe pour bien apposer sa marque, son label qualité puanteur. Faudrait peut-être qu’on songe à consulter un psy pour chats.

Le meilleur moment pour faire les comptes finalement, c’est quand ils sont (enfin) tous endormis. Mais le problème c’est que nous aussi on est bien souvent endormis à ce moment-là…

Et chez vous, ça se passe comment ?

Source : http://ectac.over-blog.com/article-humour-on-a-vraiment-fait-merveilleux-en-78135767.html

4 commentaires

  1. Tu m'a bien fait rire aussi 😀 merci. Nous en journée c'est pas possible ! Alors c'est le soir lorsqu'ils sont couchés. Et pas de chats, ouf, c'est encore plus chiant que les gosses :p et pourtant j'adore les chats…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *