Je trouve mon bébé moche, suis-je une mauvaise mère ?

Il n’est pas rare de voir certaines mères être déçues de l’apparence de leur bébé. Et c’est tout à fait normal ! Nous expliquerons dans ce dossier les raisons de ce sentiment, comment dédramatiser, briser la spirale négative et vaincre la peur d’en parler.

Pendant ces 9 mois de bonheur, mais aussi de souffrance, vous n’avez cessé d’imaginer la beauté de votre enfant. C’est certain, il aura une bouille angélique, une peau toute rose et de grands yeux verts…
Bref, ça sera la 8e merveille du monde !
Seulement, le fruit de vos entrailles ne ressemble pas à ce que vous aviez visualisé : bébé est loin d’être gâté par la nature, vous le trouvez moche et repoussant. Pas de panique, cela ne veut pas dire que vous êtes une mauvaise mère, et encore moins les seuls parents dans cette situation.

Focus sur ce phénomène.

maman-qui-trouve-son-bebe-moche-

Trouver son bébé moche, c’est normal !

Une mère qui trouve son bébé moche va généralement avoir du mal à en parler. Et pour cause, tous les parents trouvent leur nouveau-né à croquer, certains s’en vantent même. Or, ce n’est pas votre cas : votre nourrisson est laid.

Mais qu’est-ce qui ne tourne pas rond chez vous ? Sans doute que vous êtes une maman indigne ? QUE NENNI ! Inutile de s’autoflageller : trouver son bébé moche ne fait de vous ni une mauvaise mère ni une sorcière incapable d’aimer sa progéniture. C’est tout à fait normal ! Vous ne serez pas la première ni la dernière mère à ressentir ce genre de sentiment.

Le saviez-vous ? 1 parent sur 5 est actuellement dans cette situation, mais n’ose pas en parler par peur du jugement. Il vous suffit d’ailleurs de vous rendre sur des forums de mamans pour constater que les parents de bébé moches sont nombreux. Et en général, ils en parlent avec humour !

Un bébé moche s’embellit au fil des jours et des semaines

Aujourd’hui encore, dans un monde d’image, la question de l’apparence physique reste importante. Quotidiennement, les publicités, les magazines et les films véhiculent ces scènes de bébés parfaits qui contribuent à la création d’un fantasme que nourrit la maman (et le papa) pendant sa grossesse.

Malheureusement, lorsque bébé arrive au monde, un certain décalage entre l’imaginaire et le réel se crée. Le bébé en face de nous est loin d’être magnifique. Sans parler de certains facteurs (épuisement, baisse d’hormones, stress, baby-blues, dépression du post-partum…) qui démultiplient ce sentiment.

En réalité, un nouveau-né n’est pas forcément mignon à la naissance. Ils ont souvent la peau fripée et rouge (ou encore bleutée), un nez épaté et des traits grossiers. Cela s’explique notamment en raison de leur contact avec le liquide amniotique. Cependant, rassurez-vous, car ces phénomènes demeurent transitoires.

Par ailleurs, bébé peut présenter quelques déformations du crâne et du visage selon ses conditions d’extraction. En effet, les outils comme les spatules, les ventouses et les forceps peuvent laisser des traces. Certains nouveau-nés arrivent également avec une pilosité excessive (lanugo), des taches de naissance ou encore des petites malformations comme les torticolis.

Heureusement, ces petites imperfections s’estomperont au fil des jours ou des semaines. L’obstétricien et la sage-femme vont d’ailleurs rassurer les parents sur ce point. Le visage de bébé va progressivement s’améliorer, les os du crâne vont se consolider et retrouver une forme normale, le duvet va disparaître… Ainsi, vous pourrez apprécier différemment votre enfant après quelque temps.

Et même si vous ne constatez pas d’amélioration, vous vous y ferez. L’amour que vous ressentez pour ce petit être primera sur le physique. Vous l’aimerez même pour sa singularité.

bebe-moche

Et si la « mocheté » de votre enfant est due à certaines caractéristiques héréditaires ?

Oreilles décollées, tête allongée, traits grossiers, yeux saillants, nez en bec d’aigle… il y a de fortes chances que vous retrouviez chez votre bébé certaines caractéristiques héréditaires que vous n’appréciez pas spécialement. Mais ce n’est pas une raison de se sentir coupable.

Pour relativiser, focalisez-vous sur les points positifs que vous lui avez légués : votre sourire à tomber, vos yeux bleus, vos cheveux soyeux… et bien sûr la bonne santé que vous lui avez transmise. Si dans le futur, votre enfant développe un complexe sur un défaut spécifique, montrez-lui des célébrités qui ont les mêmes particularités et qui réussissent dans la vie. Danny Trejo, Kate Hudson, Vincent Cassel, Kirsten Stewart, Javier Bardem… la nature leur a accordé une apparence loin des canons de beauté classique, et pourtant, ce sont leurs caractéristiques à part qui font leur charme.

Dans tous les cas, gardez-vous en tête qu’un bébé évolue rapidement : le nourrisson d’aujourd’hui n’aura rien à avoir avec l’adulte qu’il sera. Il y a des bébés horribles qui deviennent magnifiques quand ils grandissent.

Comment surmonter la déception s’il s’agit d’une complication à la naissance ?

Chaque mère aimerait que son bébé réponde « aux normes ». Mais parfois, la vie en décide autrement. Certains enfants peuvent présenter une malformation (bec de lièvre) ou encore un handicap physique. Dans ces cas de figure, il peut être compliqué de relativiser. Les parents crient à l’injustice et à l’incompréhension. Ils se sentent coupables du handicap de leur bébé et ont du mal à l’accepter.

Dans ces situations, il est préférable de se faire accompagner. Pour aider les familles, il existe plusieurs lieux de soutien de parole et d’écoute comme les associations de parents. Ces dernières permettent aux papas et aux mamans de partager leurs angoisses et de s’entraider.

Le maître mot : patience

Vous l’aurez compris, mieux vaut laisser le temps faire son œuvre plutôt que de s’inquiéter de la laideur de son bébé. Plus vous vous occupez de lui, plus ce sentiment de culpabilité s’estompera et vous tournerez la page. Et en fin de compte, comme toute maman, votre enfant sera le plus beau de tous !

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

protection par reCAPTCHA : ConfidentialitéConditions