Meilleurs sièges autos isofix pour la sécurité de votre bébé : notre guide d’achat

Les sièges-auto font partie intégrante des achats effectués pour la naissance de son enfant. Dans un quotidien qui va toujours plus vite, il faut prévoir le transport de bébé chaque jour, voire plusieurs fois par jour : crèche ou nourrice, médecin, loisirs… Les trajets sont nombreux. Pour que bébé soit toujours en sécurité, il faut que le siège-auto réponde à certaines normes. Selon l’âge, le poids, ou encore la configuration de la voiture, le choix différera. Pour vous aider à choisir au mieux le siège-auto de votre enfant, nous vous proposons ce tout nouveau guide, consacré à cet accessoire indispensable. Ici, nous avons voulu aborder uniquement le système de sécurité Isofix. Obligatoire depuis 2013 dans les véhicules, ce système n’est pas présent dans toutes les voitures plus anciennes. Il faudra donc vérifier sa présence ou non dans votre véhicule si jamais celui-ci est antérieur. À travers 6 modèles triés sur le volet, nous avons passé en revue les éléments à prendre en compte avant d’acheter un siège-auto.

Le haut de gamme : le siège-auto Isofix Dualfiz Z-line i-Size, Britax Römer

Spécialement destiné aux enfants âgés de 3 mois à 4 ans (groupe 0+/1), le siège-auto Isofix Dualfiz Z-line i-Size, Britax Römer fait partie des sièges-auto les plus complets du marché. Ce siège-auto peut être installé aussi bien dos que face à la route, grâce à un système ingénieux de rotation, qui évite d’avoir à bouger le siège dès qu’on souhaite changer le sens du siège.Toujours grâce à la rotation, il suffit de tourner le siège pour installer bébé dans la voiture. Pour une sécurité optimale, il est équipé d’un harnais 5 points. On apprécie tout particulièrement son système de barre anti-rebond ajustable à la voiture. Avec elle, bébé ne ressent pas les éventuelles secousses de la route. En revanche, pour avoir un siège-auto toujours propre, il est conseillé d’acquérir une housse supplémentaire, que l’on peut passer en machine à 30°C, car celle du siège-auto ne se retire pas. Mais toutes ces options ont un prix et il sera difficile de trouver le siège-auto Dualfiz Z-line i-Size, Britax Römer à moins de 525 euros. 

On aime :

  • le système rotatif
  • la barre anti-secousse
  • son harnais 5 points

On aime moins :

  • son prix
  • la difficulté d’entretien

Le moins cher : le siège-auto isofix Safety-Fix de Kinderkraft

Avec son tout petit prix – à peine 90 euros – le siège-auto Isofix Safety-Fix de Kinderkraft est parfait pour les enfants de 9 à 36 kg, soit à peu près à partir de 9 mois, et jusqu’à 10 ans environ. En effet, le siège-auto Isofix Safety-Fix de Kinderkraft appartient aux groupes 1/2/3. Ce siège est parfait pour tous les parents qui souhaitent investir dans un siège-auto qui suivra la croissance de leur enfant. En effet, son appui-tête réglable permettra de rehausser ce dernier au fur et à mesure que l’enfant grandit. Ce modèle est également facile d’entretien puisque la housse et les accessoires s’enlèvent facilement et se lavent en machine à 30°C. D’un point de vue sécurité, en plus du système Isofix, l’attache de l’enfant se fait grâce à un harnais 5 points jusqu’aux 18 kg de l’enfant. Au-delà de 18 kg, il suffit d’utiliser la ceinture de sécurité de la voiture. 

On aime :

  • son prix
  • sa facilité d’entretien
  • il est évolutif

On aime moins :

  • n’est pas adapté aux enfants de moins de 9 kg

Meilleure vente : le Silver siège auto 2 en 1 Cybex

Ce siège-auto pourra convenir à tous les propriétaires de véhicules équipés ou non du système Isofix, puisqu’il peut aussi bien se fixer avec les crochets Isofix qu’avec la ceinture de sécurité de la voiture. Ce modèle, de groupes 1/2/3, peut être utilisé dès que l’enfant a atteint le poids de 9 kg (environ 9 mois) et jusqu’à ses 36 kg (10 ans). La têtière est réglable sur 11 positions, permettant ainsi de suivre la croissance de l’enfant. Il est possible d’incliner la base et le dossier pour les poids de groupe 1, et uniquement le dossier pour les poids de groupe 2/3. On adore particulièrement tout le système de sécurité avec l’écran anti-chocs réglable en profondeur, son appui-tête réglable sur 3 positions et les protections supplémentaires contre les chocs latéraux. Enfin, la housse se retire facilement pour être lavée en machine à 30°C.Le tout pour un prix correct, puisque le siège-auto Silver siège auto 2 en 1 Cybex se vend pour à peine 200 euros. 

On aime :

  • le système anti-choc
  • la facilité d’entretien
  • l’adaptabilité à tous les véhicules

On aime moins :

  • un prix un peu élevé

Meilleur rapport qualité / prix : Le siège-auto Kidfix SL black series Britax Römer

Conçu pour les enfants plus grands à partir de 3 ans et demi et jusqu’à environ 10 ans, le siège-auto Isofix Kidfix SL Black series Britax Römer ne concerne que les groupes 2 et 3. Il ne sera pas possible de l’utiliser avec un enfant de moins de 15 kg. Avec ce siège, Britax a choisi d’allier sécurité et sobriété. On apprécie la présence des guides-sangles intuitifs, qui évitent à l’enfant d’avoir la ceinture de sécurité trop près du cou ou mal positionnée. Le dossier est inclinable pour pouvoir l’adapter au siège de la voiture et ainsi empêcher les mouvements du siège-auto. La housse est entièrement détachable et lavable en machine à 30°C. Enfin, le repose-tête est réglable en hauteur et le dossier est en forme de V, pour une siège-auto toujours adapté à la taille de l’enfant. Le siège-auto Kidfix SL black series Britax Römer est à un prix tout à fait correct puisqu’il se vend pour 125 euros à peine.

On aime :

  • les guides-sangles pour plus de confort
  • le dossier inclinable
  • le repose-tête adaptable

On aime moins :

  • il n’est pas adapté aux enfants de moins de 15 kg

Coup de coeur de la rédaction : Le siège-auto Isofix groupe 1/2/3 Bébé Confort Titan

A partir de 9 kg (environ 9 mois), bébé sera confortablement installé dans le siège-auto Bébé Confort Titan. Ce modèle est inclinable sur 5 positions pour permettre à l’enfant d’être toujours dans une position adaptée. Par exemple, la position allongée favorise la sieste. Sa têtière est facilement ajustable à la taille de l’enfant (sur 11 positions) et est renforcée sur les côtés pour permettre un maintien de la tête. Jusqu’aux 18 kg de l’enfant, le harnais 5 points assurera la sécurité de l’enfant, avant d’utiliser la ceinture de sécurité du véhicule. De même, les enfants les plus jeunes apprécieront la présence du réducteur d’assise molletonné qui les maintient dans une bonne position. Surtout, la sécurité est renforcée avec la sangle “Top Tether”. Enfin, le siège-auto Isofix Bébé Confort Titan est entièrement déhoussable pour un nettoyage en machine à 30°C.

On aime :

  • le côté évolutif
  • la possibilité d’inclinaison
  • la sangle Top Tether

On aime moins :

  • le harnais semble un peu juste en taille

Choix de la rédaction : le siège-auto Isofix 360° Migo

Le siège-auto Isofix 360° Migo devrait plaire à tous ceux qui souhaitent avoir un siège-auto de la naissance jusqu’aux 10 ans de l’enfant. En effet, ce modèle est homologué pour les groupes 0+/1/2/3. Pas besoin donc d’investir dans des sièges-auto successifs pour suivre la croissance de l’enfant. Ce siège-auto peut être installé dos à la route jusqu’aux 18 kg de l’enfant, puis face à la route. Lorsqu’il est dos à la route, le siège pivote sur 360° pour faciliter l’installation de bébé. Le harnais, utilisable jusqu’aux 15 kg de l’enfant, est sécurisé sur 5 points. Il est également possible d’incliner le siège sur 4 positions, permettant de s’adapter, par exemple, à la sieste de bébé. Toutes les parties du siège sont molletonnées de manière à favoriser le confort de l’enfant. La têtière est ajustable en hauteur et est renforcée par des protections latérales pour les plus petits. Enfin, la housse peut être retirée intégralement pour être lavée en machine à 30°C. Le tout pour environ 140 euros. 

On aime :

  • il est évolutif et couvre toute les âges de l’enfant
  • il est pivotant
  • les coussins réducteurs amovibles

On aime moins :

  • absence de résultats affichés au crash-test

Le siège-auto Isofix : les critères de choix

L’âge de l’enfant

Selon l’âge, et surtout le poids de l’enfant, il faudra choisir un siège-auto adapté. Pour s’y retrouver, voici un petit récapitulatif :

  • Groupe 0 : de 0 à 10 kg
  • Groupe 0+ : de 0 à 13 kg
  • Groupe 1 : de 9 à 18 kg
  • Groupe 2 : de 15 à 25 kg
  • Groupe 3 : de 22 à 36 kg

De même, si vous ne souhaitez pas investir dans plusieurs sièges-auto, il sera préférable de prendre un modèle qui couvre plusieurs groupes d’âge. 

Le renforcement latéral

Les trajets en voiture sont souvent l’occasion de dormir pour beaucoup d’enfants. On appréciera donc la présence de renforts latéraux au niveau de la tête pour éviter toute douleur de la nuque. 

Les options

Certains sièges-auto sont pivotants, ce qui est très pratique lorsqu’on installe le bébé dans la voiture. De même, la têtière ajustable, l’inclinaison possible… sont tout autant d’options qui facilitent le quotidien en voiture. Bien entendu, cela a un impact sur le prix du siège-auto choisi. 

Le prix

Selon le modèle, les prix peuvent varier du simple au triple. Par exemple, il faudra compter plus de 500 euros pour le siège-auto Dualfiz Z-line i-Size, Britax Römer, tandis que le siège-auto Isofix Safety-Fix de Kinderkraft s’acquiert pour moins de 90 euros. Bien entendu, les options de confort ne sont pas les mêmes entre les deux modèles. Toutefois, il est possible de trouver des sièges-auto milieu de gamme qui offrent de très bonnes garanties de sécurité et de confort, comme le siège-auto Isofix 360° Migo.

Les précautions d’utilisation d’un siège-auto

Face ou dos à la route ?

Les sièges-auto évolutifs permettant d’être installés dos à la route sont destinés aux enfants les plus jeunes. Dans ce cas, il est possible d’installer le siège-auto sur le siège avant passager, mais en ayant pris soin de désactiver l’airbag. En revanche, il est interdit et dangereux de faire la même chose lorsque le siège est en mode “face à la route”. 

Harnais ou ceinture de sécurité ?

Le harnais doit être utilisé lorsque le modèle est utilisé comme siège-auto, c’est-à-dire jusqu’aux 18 kg de l’enfant environ. Ensuite, il est possible d’utiliser le siège comme rehausseur avec la ceinture de sécurité. Dans tous les cas, il est important de bien vérifier l’attache des sangles pour que l’enfant soit en sécurité. 

Le siège-auto : jusqu’à quel âge ?

Les systèmes de sécurité en voiture sont obligatoires jusqu’à ce que l’enfant mesure 135 cm (environ 10 ans en général). A partir de cette taille, l’enfant est autorisé à monter à l’avant du véhicule, avec  un rehausseur, s’il mesure moins de 150 cm.