Mon bébé est potelé, dois-je m’inquiéter ?

Vous vous demandez si votre bébé n’est pas trop dodu pour son âge ? Ses bras et ses cuisses présentent-ils plusieurs plis ? Rien ne sert de céder à la panique ! C’est tout à fait normal pour un bébé entre 0 et 1 an.

Quand s’inquiéter pour le poids de bébé ? Existent-ils des facteurs qui favorisent l’embonpoint ? Un bébé joufflu et dodu deviendra-t-il un adulte obèse ? Réponses !

bebe-potele

Comment savoir si mon bébé est trop gros ?

Ce n’est pas parce que votre enfant est joufflu ou qu’il présente plusieurs plis sur les cuisses qu’il est trop gros. Avant 24 mois, un bébé prend plus de poids qu’il ne grandisse et c’est tout à fait naturel. Ainsi, ne vous alarmez pas si on fait des commentaires sur votre bébé potelé.

Il faut savoir qu’un bébé prend 750 g en moyenne par mois jusqu’à 3 mois, 600 g par mois de 3 à 6 mois et 450 g de 6 à 12 mois. Votre bout de chou triple donc de poids en seulement un an. Il commence à s’amincir après ses premiers pas.

Ainsi, avant de se faire un sang d’encre, consultez le médecin ou le pédiatre qui suit votre bébé. Lui seul sera en mesure de savoir si votre enfant est en surpoids.

Comment le pédiatre s’y prend-il pour surveiller le poids de bébé ?

Chaque mois, votre enfant est vu en consultation par son pédiatre. Pour savoir avec certitude si la corpulence de bébé est dans la norme, ce dernier vérifie les courbes de poids et de taille dans le carnet de santé grâce à l’analyse de plusieurs données (comme la corpulence, le poids, la taille et le périmètre crânien). Ces courbes servent de poids de repères pour situer le petit par rapport à la moyenne établie par l’OMS.

Généralement, la corpulence s’accentue considérablement jusqu’à 24 mois (c’est la phase où bébé est très potelé), puis décline petit à petit jusqu’à 7 ans environ. À partir de cet âge, l’organisme de l’enfant se concentre plus sur sa croissance que sa prise de poids. Le bout de chou tout enrobé et tout joufflu fait place à un enfant plus élancé.

Zoom sur les facteurs qui favorisent l’embonpoint de bébé

  • La génétique: si les parents présentent une surcharge pondérale, la prévalence de l’obésité chez l’enfant est élevée.
  • La sédentarité: faibles dépenses énergétiques, trop de télé et d’ordinateur…
  • Le grignotage: le grignotage est la cause principale du surpoids.
  • Une alimentation déséquilibrée: en plus de provoquer des carences, une mauvaise alimentation peut conduire au surpoids.
jambes-potelees-bebe

Mon bébé est trop potelé : les solutions possibles

Si après confirmation du pédiatre, votre bébé est effectivement en surpoids, il faudra adopter certains gestes pour prévenir l’obésité.

1) Ajustez son alimentation

Généralement, un bébé trop dodu est un bébé trop nourri. De ce fait, il est faux de croire qu’il est obligatoire d’allaiter automatiquement bébé lorsqu’il pleure, ou au contraire d’augmenter la quantité de lait lorsqu’il sanglote à la fin du biberon.

N’oubliez pas que les besoins en lait de bébé évoluent avec son poids et son âge.

Tranche d’âgeBesoins en lait
De la naissance jusqu’à 1 mois650 ml de lait/jour, à répartir selon l’appétit de bébé.
Entre 1 mois et 3 mois750 ml de lait/jour, à répartir en 6 biberons par jour.
Entre 3 mois et 6 mois900 ml de lait/jour, à répartir en 4 ou 5 biberons.
Entre 6 mois et 1 an (début de la diversification alimentaire)600 ml de lait/jour
Entre 1 an et 3 ans500 ml de lait/jour

Notez qu’il s’agit d’indications moyennes. Chaque bébé se développe différemment, mais les quantités sont plus ou moins les mêmes.

2) Évitez de diversifier prématurément l’alimentation de bébé

La diversification intervient lorsque le lait maternel ne suffit plus pour combler les besoins nutritionnels de bébé. Durant cette phase, ce dernier découvre de nouvelles saveurs et commence à établir ses préférences. Or, donner des aliments solides trop tôt à son enfant risque d’aiguiser son sens de la gourmandise, ce qui peut engendrer des excès et des carences. C’est pourquoi il est nécessaire de ne pas commencer la diversification alimentaire ni trop tôt ni trop tard (c’est-à-dire à partir de ses 6 mois).

D’autre part, des études ont montré que les aliments protéinés comme le poisson, l’œuf ou le poisson peuvent favoriser la prise de poids de bébé. C’est pour cette raison qu’ils doivent être introduits tard dans leur alimentation.

bebe-rond

3) Encouragez votre bébé potelé à bouger

Comme un adulte, un bébé a besoin d’activité physique. Mais comment pourrait-il se dépenser efficacement alors qu’il a encore du mal à se déplacer ? Pour cela, vous pouvez lui offrir un tapis d’éveil dès ses premiers mois. En plus de stimuler les sens de bébé, ce dispositif l’encourage à utiliser ses jambes, ses bras, son cou et son dos. Lorsqu’il sera prêt à ramper ou à marcher à 4 pattes, vous pouvez le faire dépenser en le faisant pédaler ou en l’entraînant à marcher, sans pour autant le fatiguer. Au moment où il fera ses premiers pas, oubliez la poussette et emmenez-le se balader. Limitez autant que possible la télévision pour éviter de le sédentariser.

4) Attention au grignotage !

N’incitez pas votre enfant au grignotage entre les repas. Si votre bébé est déjà dodu, faites attention à ses comportements alimentaires. Bébé étant amateur d’aliments sucrés, ne l’habituez pas à boire des boissons sucrées et manger des bonbons ou des gâteaux. Pour préserver sa santé, ces types de denrées doivent être consommées le plus tard possible. Durant son développement, votre bébé doit introduire les réflexes d’une alimentation équilibrée.

Le mot de la fin

Ne paniquez pas si votre bébé semble dodu les premiers mois : cela ne va pas durer. Cependant, n’oubliez pas que la prévention contre l’obésité et le surpoids commence jeune (avant l’âge de 2 ans selon les études cliniques). Le secret pour garder une belle ligne réside dans le choix d’une alimentation équilibrée et variée.

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

protection par reCAPTCHA : ConfidentialitéConditions