Celui qui n’aimait pas les bisous

Choupi va avoir 5 ans à la fin du mois, et bien qu’il adore les chatouilles, monter des Lego pour les grands, caresser les chats et regarder le Mâle jouer à Zelda, il n’aime pas les bisous.

Hier soir, j’ai tenté de lui faire le bisou de bonne nuit mais il m’a répondu : « non Maman, plus tu me feras des bisous et plus je t’aimerai pas ». Sympa hein. Surtout que le matin, alors qu’il est encore un peu ensommeillé, je le bisoute sans problème juste avant qu’il ne monte dans le bus qui le mène à l’école ! 

Mais c’est comme ça, dès qu’il atteint un niveau de conscience suffisant, il fait « pouah » et « beurk » quand on approche de la zone des bisous. Il préfère les câlins en nous serrant fort au niveau des jambes.

« Moi j’aime tout le monde » dit Poupette. « Moi je n’aime que Papa et Maman et Papi et Mamie et Constance et Gabriel mais je n’aime pas les bisous » répond Choupi.

Alors j’ai un plan, je compte bien mener une attaque frontale : l’abreuver de bisous en un temps record pour le faire changer d’avis ou au contraire le dégoûter à vie.

Car celui qui n’aimait pas les bisous ne pouvait pas être mon fils. Les bisous sont ma nourriture. Certes, Poupette et Titange m’en font, mais il me manque un donateur. Et je compte bien récupérer mon dû !

Un commentaire

  1. Je me souviens que mon fils avait eu aussi une phase "pas de bisous" lorsqu'il avait 6 ans, c'était une façon de s'émanciper je pense, mais si ça peut te rassurer ça n'a pas trop duré et il est redevenu très câlin quelque temps plus tard ! J'ai de beaux dessins remplis de coeurs et des câlins, des bisous. Ma fille elle (12 ans) est super proche de son papa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *