Des histoires pleines d’humour et 100% sans sexisme !

On en a vu eu un paquet de princesses pimbêches, prétentieuses, timorées, pimpesouées… Tu sais, ces jolies filles élancées aux grandes robes bouffantes un peu naïves (voire bébêtes), et...

On en a vu eu un paquet de princesses pimbêches, prétentieuses, timorées, pimpesouées… Tu sais, ces jolies filles élancées aux grandes robes bouffantes un peu naïves (voire bébêtes), et qui arborent un grand sourire forcé digne d’une Miss France fraîchement élue. Lorsque tu prends un bouquin, on t’explique aussi qu’une princesse classique, c’est une jeune vierge effarouchée qui hurle dans tout le Palais à la simple vue d’une araignée (le drame) (bon j’avoue, j’en mène pas large non plus devant les araignées). Ces princesses ont aussi la particularité d’être surveillées par les deux gardes les plus benêts (et/ou alcooliques) de la royauté histoire qu’on soit bien sûrs qu’elle se fasse ensorceler, kidnapper ou un truc du genre..

Récemment, on a pu admirer des princesses qui devaient se faire labourer des mètres de tifs -à cette échelle de grandeur, on ne peut plus parler de peigner- et ce 500 fois par jour par une servante dévouée (la pauvre). Objectif de l’opération ? Rendre la chevelure soyeuse, douce et brillante. Alors là, va falloir m’expliquer. Ok je ne suis pas une princesse et du sang bleu ne coule pas dans mes veines (enfin je crois). Mais palsembleu ! Au bout de 500 coups de brosse dans mes cheveux, on dirait que je viens de les sortir d’un bac à friture de chez Mc Do !

Et puis il y a ces chevaliers, ces hommes valeureux en armure de la tête au pied (je me demande s’ils entendaient bien les ordres du chef avec leur heaume et sans iPhone), des braves qui ne connaissent pas la couardise. Ils sont toujours prêts pour sauver une princesse crédule en péril -jolie de préférence- qui traînerait par-là…

Mais les temps changent ! Même si ça fait toujours du bien de revoir de vieux Walt Diney, ces dernières années, il y a eu des avancée contre le sexisme, tant dans le domaine des dessins animés, des films d’animations que des albums jeunesse (les jouets par contre…). Les femme prennent de plus en plus part à l’action et deviennent parfois même les héroïnes comme « Rebelle ». Révolue, l’époque des princesses qui se faisaient enlever 3 fois par an puis qui attendaient tranquillement que leur sauveur se manifeste (là je pense à Zelda, Peach, etc.).
Enfin, toujours est-il que je tiens à absolument à te faire découvrir une collection publiée chez Talents Hauts qui renverse les codes est qui pour les filles ET pour les garçons.

Il n’y a pas que les hommes qui peuvent chasser le dragon

Dans « La Princesse et le dragon« , figure-toi qu’un vil dragon a incendié le château et emporté le prince Ronald. Elisabeth, sa fiancée, part à leur poursuite (elle y tient à son mariage, quoi !). Elisabeth va parvenir à retrouver le dragon, et grâce à sa ruse et à son intelligence (que nous les femmes possédons toutes, huhuhu), elle va sauver son fiancé. Je n’en dis pas plus car la fin est absolument gé-niale !!! Pour tout te dire c’est mon album préféré !

A bas les cocotes au foyer !

Dans « La révolte des cocottes » : les poulettes en ont ras les plumes d’être les seules à tout nettoyer, à couver les oeufs, à s’occuper des poussins… Pendant que le grand chef Hadoc le coq et les poulets se la coulent douce dans la cour !  En plus, ils sont autoritaires et se conduisent comme de véritables gougnafiers ! Heureusement, Charlotte et les 40 cocottes ne comptent pas se laisser faire et organisent une manifestation ! Après de nombreuses tractations, l’égalité des poules et des poulets finira-t-elle par être reconnue ? Le coq va-t-il enfin mettre la main à la pâte poule ?

Infos utiles : chaque livre fait environ 25 pages et le format est de 20x21cm en gros. Le prix éditeur est de 11,50€. Ces livres sont recommandés pour les 3-8 ans et il y existe près d’une trentaine de titres dans cette collection.

En conclusion : très gros coup de coeur pour cette collection d’ouvrages qui brisent les codes ! Pas de sexisme, plein de drôlerie, de malice, des rebondissements, de belles illustrations, un format idéal pour la lecture du soir, le transport et le rangement dans la bibliothèque.
La lecture du soir devient un délice et tous ces personnages atypiques permettent de faire des rêves féériques, et peut-être, tout doucement, de faire changer les mentalités. Bref, un énorme coup de coeur de la rédaction (c’est-à-dire moi mdr).

Categories
Livres
4 Commentaires
  • Queen Poulette
    7 janvier 2013 at 12 h 46 min
    Répondre

    Trop fort cette collec' !!! Merci pour la découverte. Moi je me vois très bien être la reine des poulettes et les poulets pondraient toute la journée pendant que le coq balaierait le poulailler tiens, mdr

    • AdminTPBB
      9 janvier 2013 at 10 h 55 min
      Répondre

      Très bon concept, je prends note hihi !

  • Anonyme
    7 janvier 2013 at 16 h 19 min
    Répondre

    C'est tout a fait le livre que j'adore, qui mettent fin aux vlichés, aux npréjugés et au sexisme ! Merci pour la découverte

  • Répondre

    *

    *

    RELATED BY