Et si on préparait un gratin de blettes pour se réchauffer ?

Par ce froid, on a envie de manger des plats chauds et consistants. Le gratin de blettes permet au moins de te satisfaire sur un point : c’est chaud ! Et franchement, même si c’est plutôt léger pour le coup (la blette est peu calorique et il n’y a pas de béchamel), je trouve que c’est quand même gourmand, comme dirait un certain Cyril.

Bon ok, je ne suis pas complètement neutre car je suis fan des blettes, enfin plus précisément des côtes de blettes. Et vu que ça n’a pas énormément de goût à l’état naturel (autant être franche avec toi), il vaut mieux accompagner Dame Blette avec d’autres ingrédients plus goûtus, comme la tomate, l’oignon et l’ail (à consommer avec modération pour ne pas refouler du goulot).

Voici les ingrédients pour réaliser mon gratin de blettes (pour 4 personnes) :
– 1,3kg de blettes
– 1 boîte de tomates entières pelées (850ml)
– 1 gros oignon jaune
– 1 gousse d’ail
– gruyère râpé
– huile d’olive

1) Lave et coupe tes blettes de façon à ne conserver que les côtes de blettes, c’est-à-dire la partie blanche. Coupe les côtes en tronçons de 3-4cm de longueur puis fais-les cuire à la cocote minute pendant 12 minutes.

Au fait, les blettes à l’état sauvage, ça ressemble à ça (plus d’infos ici).

2) Fais blondir l’oignon émincé dans une sauteuse contenant de l’huile d’olive chaude. Ajoute ensuite la gousse d’ail émincé et la boîte de tomates pelées (jus compris). C’est le moment d’évacuer le stress de la journée en coupant sauvagement chaque tomate pelée en 3 ou 4 morceaux avec ta spatule. Après ce massacre, fais mijoter le tout à feu moyen pendant une bonne dizaine de minutes.

3) Préchauffe ton four à 190°C. Dans un plat à gratin beurré, dispose tes côtes de blettes. Ajoute ensuite la préparation tomates/oignon/ail. Puis dispose sur le dessus une couche généreuse de gruyère râpé (pour ne pas te faire houspiller par le Mâle qui a besoin de calories par ce froid polaire).

4) Et hop, tu enfournes ton plat pendant 20 minutes à 190°C. Surveille bien pendant les 5 dernières minutes de cuisson histoire de ne pas foirer ton « gratinage », ce serait blette (désolée, je ne pouvais pas ne pas la faire celle-là). Et voici la photo finish :

Les convives saleront à leur convenance dans l’assiette.

En option : tu peux rajouter des tranches de jambon blanc coupées en fines lanières dans ton gratin de manière à constituer un plat complet.

Bonne dégustation !

NB : c’est mon mercredi gourmand pour Anne-LaureT.

10 commentaires

    1. J'espère que tu as enfin goûté aux blettes ! SI tu n'as pas le temps de faire le gratin, tu peux juste les faire cuire à la vapeur puis rajouter du gruyère râpé dessus (mais j'avoue, c'est moins goûtu).

  1. Hello, heureusement que j'ai vu a la fin de ton article qu'on pouvais ajouter de fine tranches de jambon blanc sinon je me serait inquiété, un plat sans viande ou poisson, moi j'ai du mal, merci pour la recette, bon jeudi à toi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *