La petite poule qui voulait voir la mer

Imagine-toi vivant dans un poulailler, à passer tes journées à pondre. Pas très excitant, hein ! En tout cas, c’est ce que pense Camélia, une petite poule bien décidée à faire des choses plus intéressantes !

Pédro le cormoran lui ayant beaucoup parlé de la mer, notre petite poule rêve d’y aller. Mais ses parents ne sont pas d’accord, tu penses bien ! Alors Carméla fait une fugue. Elle finit par arriver sur une plage et se jette à la mer (oui car cette petite poule sait nager, plonger et j’en passe).

Mais lorsque Carméla songe à retourner au poulailler, la nuit est tombée et la côte a disparu. Angoissée, elle se laisse porter par les vagues, jusqu’au moment où elle croise 3 belles caravelles et… Christophe Colomb (oui, oui, tu as bien lu, Christophe Colomb, parfaitement). Celui-ci veut la manger mais elle va lui promettre de pondre un oeuf chaque matin contre la vie sauve et Christophe… accepte le deal.

La caravelle finit par arriver en Amérique et Carméla débarque. Elle découvre des poules et des coqs rouges qui lui font un bel accueil. Notre petite poulette blanche finit même par tomber amoureuse de Pitikok, un petit coq rouge.

Mais quand Christophe Colomb fait hisser les voiles pour repartir, Carméla est décidée à rejoindre les siens, et son amoureux l’accompagne.

Arrivés au poulailler, les parents de Carméla, beaux joueurs, n’engueulent même pas leur fille (avec moi des plumes auraient volé) et accueillent Pitikok comme un des leurs. Carméla et Pitikok sont tellement amoureux qu’ils font un enfant ensemble, mais ce petit poussin tient de sa mère…

Infos pratiques : La petite poule qui voulait voir la mer est un album écrit par Christian Jolibois et illustré par Christian Heinrich. C’est un magnifique ouvrage de 48 pages en papier glacé, paru aux éditions Pocket Jeunesse et vendu 10,70€. On trouve d’autres titres du même auteur et du même illustrateur comme Un poulailler dans les étoiles, Nom d’une poule, on a volé le soleil ! ou encore Charivari chez les P’tites Poules.

En conclusion : Encore un gros coup de coeur pour ma part, que ce soit l’histoire ou les illustrations, cet ouvrage est magnifique et c’est un régal de le lire. Des thèmes très intéressants y sont abordés et je pense que les gnomes seront ravis d’entendre et/ou de lire cette belle histoire propice à développer leur imaginaire.

9 commentaires

  1. Oh pinaise des histoires de poules !!!! Il me les faut ! Jolie Bichette ne prononce plus que ce mot en ce moment c'est une véritable passion. J'ai noté les références j'achète ! Merci pour cette découverte !

    1. C'est vrai que c'est souvent mignon les histoires avec des petites poules ! En tout cas celle-ci est une réussite et m'a donné grandement envie de découvrir les autres titres !!!

  2. Hello, ah oui, voila une belle création même mon fils devrait aimer du moins par la qualité des écrits et de l'histoire imagé avec celui-ci, belle trouvaille, amitiés du mercredi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *