La question chou du jour

Ce matin, Choupi, s’adressant au Mâle à peine réveillé, lui demande : « Dis Papa, pourquoi Pinou il n’a pas de zizi ? »
Le Mâle écarquille les yeux pendant 2 secondes puis commence à jubiler intérieurement. Il se dit que son fils est un génie. Choupi vient de poser une question existentielle. LA question qui symbolise le début de son long cheminement initiatique pour devenir à son tour un Mâle, un vrai, transpirant la testostérone et affublé d’une lance de pompier.  

Mais en attendant, Papa était bien emmerdé pour répondre à Choupi. Donc il a appelé… Maman. Moi en l’occurrence : « Chérie de mon coeur que j’aime tant et dont la supra-intelligence n’a pas d’égale sur Terre (d’ailleurs si tu l’ignorais, la découverte du boson de Higgs, c’est grâce à moi), pourrais-tu venir une seconde répondre à une brillante question posée par notre Choupi, steuplaît ? Demandé si gentiment, comment refuser ?

Moi (après avoir pris connaissance des faits) : « Heuuu… Tu sais Choupi, sur les peluches en général, on ne représente pas les zizis, c’est comme ça, il y a une sorte de consensus universel, elles sont toutes plus ou moins asexuées, puis c’est plus mignon comme ça ». Ok, j’asume, c’est une réponse de merde absolument incompréhensible pour un gnome de 3 ans 1/2. Mais j’étais prise au dépourvu, c’est vrai quoi, je n’ai pas eu le temps de réfléchir à la chose et de préparer une réponse simple et intelligible ! Vous me proposez quoi comme réponse ?

Pinou, un lapin sans zizi (il le vit très bien)

Avec Pinette (la compagne de Pinou), pas de problème, c’est une fille. Et une fille, on se contente de dire qu’elle n’a pas de zizi, point barre. Quoique, Choupi pourrait bien finir par demander pourquoi elle n’a pas une paire de gros nichons ni de lèvres siliconées (non, non, je ne pense à personne en particulier). Cela viendra plus tard sans doute…

Bon sinon j’espère que vous avez tous passé un joyeux Noël, avec un sapin et des petits souliers bien garnis, et que la bonne humeur était au rendez-vous ! On se dit à l’année prochaine (sauf si bien sûr les Mayas se sont plantés de 10 jours) !

Poster un commentaire