La recette pour initier les gnomes à la cuisine

Soirée Masterchef oblige, je vais te parler d’une activité qui change du coloriage et des jeux de construction : la cuisine ! Non seulement tu vas sûrement faire un heureux mais en plus celui-ci pourra rapidement devenir un second efficace (et pas cher, prévois juste un pot de Nutella).

Pour qu’il sente bien l’importance de la mission dont tu vas l’investir (et la confiance que tu portes en lui), il lui faut revêtir une tenue digne d’un chef. Et par tenue de chef, j’entends… un tablier ! Il en existe des tas mais moi j’ai craqué sur les créations d’Isabelle Kessedjian dont j’avais déjà parlé ici. Vendus 13,75€ sur le site Le coin des créateurs, ses tabliers « Quand je serai grand… » siéent à merveille aux cuistots en herbe.

Ensuite, le gnome a besoin de s’éclater en cuisiner. C’est pourquoi je te recommande d’investir dans des ustensiles rigolos. Il y a le designer Alessi bien sûr, mais c’est chéro. Alors personnellement, je te recommande la boutique en ligne Koziol, qui propose toutes sortes d’ustensiles utiles et ludiques avec un excellent rapport qualité-prix.

L’arbre à piques, indispensable pour déguster les roulés jambon-kiri

Le support de cuillère pour éviter d’en mettre partout

Le hachoir, à ne pas mettre en toutes les mains

Le couteau à gâteau qui ne manque pas de mordant
La spatule, l’ustensile préféré du gnome (il existe aussi l’écumoire, la cuillère…)

La salière et poivrière

Ainsi équipé, ton gnome prendra du plaisir à cuisiner. Moi aussi d’ailleurs, je dois bien avouer que je suis une grande fan des ustensiles de cuisine design et ludiques. Je trouve mon bonheur sur les sites Made in design, Atylia ou La chaise longue.

Enfin, pour captiver ton gnome, il faut lui proposer de réaliser une recette alléchante. Oublie le salé, propose-lui plutôt de réaliser des muffins, des cookies, du pain perdu, une tarte amandine aux poires, un clafoutis aux cerises, un cake aux deux chocolats, une glace maison à la vanille ou tout simplement des crêpes.

Mon Choupi ayant quasiment 3 ans 1/2 (tu sais à quel point le 1/2 est important), il s’investit de plus en plus en cuisine. Pas plus tard qu’hier, il a préparé quasiment tout seul des crêpes en écoutant juste mes consignes.

Tout professeur te le dira, c’est un réel plaisir de transmettre un enseignement à un élève. A fortiori lorsqu’il s’agit de son gnome et qu’on le voit s’éclater à faire sa tambouille ! Mon fils a un faible pour casser les oeufs (il faut parfois aller à la chasse aux morceaux de coquille dans le cul de poule) et bien sûr pour touiller, la panacée étant de lui faire utiliser le batteur !

Quelle fierté ensuite pour le gnome de dire à Papa et à sa petite soeur que c’est lui qui a préparé le gâteau ! Il ne faut pas hésiter à cuisiner avec son gnome dès le plus jeune âge (disons à partir de 3 ans), c’est une excellente activité et avec un peu de bol il deviendra aussi talentueux que Frédéric Anton ou Pierre Hermé !

3 commentaires

  1. Bonjour, c'est vrais ue c'est ludique, utile et bien plus, quand nos enfants participent c'est aussi plus facile comme d'ailleurs le jardinage de pouvoir les faire gouter a tout, merci pour ces bons conseils

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *