L’angoisse de la séparation

Dans une dizaine de jours, Titange va faire son entrée en petite section de maternelle. Je suis fière de ses progrès, fière de lui, mais j’ai quand même peur que ça se passe mal. Lui et moi, on n’a quasiment jamais été séparés, alors je crois -j’espère ?- que je vais beaucoup lui manquer, tout comme il va me manquer.

Je l’imagine perdu au milieu des autres enfants, pleurant en me voyant quitter sa classe, criant « Maman reviens ! » Il n’a même pas de doudou ni de totote pour le réconforter. La seule chose qu’il ait, c’est son poupouce, qu’il suce lorsqu’il est fatigué.

Avec Choupi ça s’était plutôt mal passé, il pleurait beaucoup le matin (et moi aussi), et avait multiplié les accidents de pipi les premiers jours. Quant à Poupette, elle nous haïssait de l’emmener à l’école ! Heureusement ça a bien changé depuis, ils travaillent bien à l’école, sont contents de rentrer le soir mais ils n’y vont pas à reculons le matin (même s’ils préféreraient faire grasse mat’).

Titange a 3 ans, bien sûr ce n’est plus un bébé, mais je le considère toujours comme mon gros poupon. Tout à l’heure je regardais les photos et les vidéos prises le jour de sa naissance et ça m’a vraiment émue. Le temps est passé si vite ! C’est comme si on m’avait volé des mois entiers avec mes enfants, je n’arrive pas à comprendre que mon aîné ait déjà 6 ans et entre au CP…

Titange à 2 semaines

Je suis consciente que je suis loin d’être la seule à qui ce phénomène arrive, mais tout de même, 6 ans, 5 ans et 3 ans, et moi j’ai déjà 31 ans ! Alors oui il y a les photos et les vidéos pour immortaliser les bons souvenirs, mais ça ne vaut pas le vécu. Où sont passés mes bébés ? Rendez-moi mes bébés !

Mardi 1er septembre sera une grande épreuve pour moi. J’espère de tout cœur que ça se passera bien pour mes 3 enfants, avec une pensée particulière pour Titange. Je ne peux pas m’empêcher d’angoisser ! Je suis moins inquiète pour Choupi car il adore travailler et il devrait s’épanouir au CP. Quant à Poupette, elle passe en GS, le changement n’est pas immense, ça devrait rouler.

Au fond, c’est peut-être moi qui serait la plus flippée de toute la bande et il faut que j’arrête pour ne pas leur transmettre mon stress. Titange va peut-être très bien s’habituer à la vie en communauté et deviendra encore plus sociable (plus partageur notamment !)…

Quant à la propreté, il porte encore des couches la nuit. On n’a encore jamais essayé sans, peut-être à tort. J’espère qu’il réussira à demander à aller aux toilettes à l’école et que je n’aurai pas trop de lessives à faire 😉

Une chose est sûre, ils vont tous les trois beaucoup me manquer, les vacances sont encore passées bien vite…

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

protection par reCAPTCHA : ConfidentialitéConditions