Le mystère du semeur de farine

Imaginez un peu la scène : vous couchez les gnomes, ils vous semblent parfaitement endormis, vous en profitez pour faire les comptes avec le Mâle (huhu), mais le lendemain...

Imaginez un peu la scène : vous couchez les gnomes, ils vous semblent parfaitement endormis, vous en profitez pour faire les comptes avec le Mâle (huhu), mais le lendemain matin, en arrivant dans la cuisine, vous voyez ça :

Plusieurs options s’offrent à vous :
– vous hurlez,
– vous appelez la police,
– vous engueulez le Mâle (l’habitude sans doute),
– vous vous pincez pour vérifier que vous ne rêvez pas.

Après avoir avoir repris vos esprits et constaté que la scène du crime est bien réelle, il convient de chercher le(s) coupables(s). Là encore, plusieurs possibilités :
– un cambrioleur manquait de farine et il a foutu le boxon,
– un rat s’est immiscé dans la cuisine et les chats l’ont traqué toute la nuit, renversant au passage plein d’aliments,
– le Mâle est somnambule et s’amuse à refaire les défis de Top Chef entre 2h et 5h du mat’,
– un Alien en manque a confondu la farine avec de la cocaïne,
– un gnome insomniaque se prend pour Pierre Hermé (les kilos en moins).

Après avoir mené une petite enquête, le Mâle et moi avons démasqué le coupable : Choupi, 4 ans, passionné de cuisine, avait des traces de farine sur son pyjama et dans son lit. Inutile de préciser que le mélange farine + eau + gros sel = mixture gluante peu appétissante, un peu comme une bande de cire dépilatoire après usage.

Prochaine mission, découvrir si Choupi fait ça consciemment pour s’amuser ou s’il est somnambule ! C’est quand même dingue qu’il se relève en pleine nuit pour cuisiner ! On n’a plus qu’à croiser les doigts pour qu’il ne se prenne pas pour Michel-Ange la prochaine fois, car s’il se met à repeindre le salon avec ses tubes de gouache, on va bien criser !

Edit du mardi 6 août à 00:33 : je viens de surprendre Choupi en flagrant délit de mise en bordel de la cuisine ! Le petit père était en train d’installer 3 grands saladiers au milieu de la pièce, il s’en fallait de peu pour qu’il les remplisse de farine, j’ai eu chaud ! Hum, ça ressemble de plus en plus à du vaudou culinaire cette affaire ! Il semblait être bien conscient de ce qu’il faisait (pas de somnambulisme donc) et il m’a raconté qu’il voulait faire des Mikado pour les manger. Alors de deux choses l’une, soit il a vraiment la dalle et il cherche vainement à produire ses biscuits préférés afin de tenir le coup jusqu’au lendemain matin (remarquez ça peut être pratique en cas d’attaque nucléaire), soit il a juste envie de me rendre chèvre et c’est en bonne voie ! Sacré Choupi !

Categories
Gros délireMa prose
6 Commentaires
  • Le Mâle
    5 août 2013 at 14 h 51 min

    J'ajouterais qu'il l'a fait deux fois en tout, et commence à ranger (un peu n'importe où) les ingrédients après avoir terminé sa recette… lors de l'interrogatoire par le KGB le lendemain matin, il a reconnu les faits. L'insolent.

  • Sophie
    5 août 2013 at 15 h 44 min

    Juste mdr !

  • Marie
    5 août 2013 at 15 h 57 min

    Je dirai même plus : MDR !!!!

  • Répondre

    RELATED BY

    • Bonne année 2016 !

      Il n’est jamais trop tard pour bien faire alors je vous souhaite à toutes et à tous une excellente année 2016 ainsi qu’une bonne santé. La santé, c’est primordial...
    • Quel est le plus beau jour de votre vie ?

      Voilà une question qui revient souvent dans les conversations. Pour beaucoup, c’est le mariage ou la naissance du premier enfant. Pas moi. J’étais une mariée stressée, qui avait peur...
    • Quand l’espoir fait vivre

      Hier soir, j’ai eu mon frère au téléphone, j’ai tout de suite senti qu’il n’allait pas bien, et en effet, l’idée de rompre avec sa femme, celle qu’il aime...
    • Les histoires d’amour à l’école

      Ma Poupette a 5 ans et est en grande section de maternelle. Tous les soirs, je la questionne sur sa journée à l’école et elle me raconte tout plein...