Le surréalisme pour les tout-petits

J’ai découvert une série de livres absolument fabuleuse en me baladant à la médiathèque avec le gnome, et comme je suis toujours aussi sympa avec toi, j’ai décidé de t’en faire part.

Comme son titre ne l’indique pas, la vedette de ce livre n’est pas un chat… mais un éléphant ! C’est là que l’auteur, Gilles Bachelet, a eu une idée géniale.

Il parle de son chat, un chat qui se comporte presque comme tous les chats, à la différence qu’il est beaucoup plus gros, et qu’il ressemble comme deux gouttes d’eau à… un éléphant. Faut-il donc se fier à l’appellation « chat », ou aux illustrations ? 

Cet éléphant-chat est en tout cas un drôle d’animal, qui fera s’esclaffer ton gnome !

Mon avis :

Je ne suis pas étonnée que cet ouvrage ait reçu de nombreux prix, dont le prix Baobab 2004.
Un chat qui a un physique d’éléphant mais qui se comporte comme un chat et qui est perçu comme tel par son maître, est-il un chat ou un éléphant ? La question est lancée. L’occasion de parler surréalisme avec ton gnome (attends qu’il ait au moins 8 ans car ça nécessite quand même une bonne capacité d’abstraction).

Ce qui est chouette, c’est qu’il y a plusieurs niveaux de lecture. Avec un petit gnome, tu pourras te contenter de souligner qu’il est bien drôle de voir un chat qui ait l’apparence d’un éléphant et que du coup on ne sait plus vraiment si c’est bien un chat. Car après tout, si l’on se fie à ses yeux, c’est un éléphant. Maintenant, si l’on en croit Gilles Bachelet, c’est bien un chat. Mais ce dernier est peut-être bon à interner un peu excentrique.

Et le plus chouette, c’est que l’auteur a sorti deux autres bouquins.

Ici Gilles Bachelet raconte l’enfance de son chat. On voit donc le petit chaton grandir (et grossir), s’installer chez son maître, se consoler avec son doudou lorsqu’il se retrouve seul… Bref un chat à peu près normal, mais toujours représenté sous les traits d’un éléphant (ce qui est moins normal). Et comme dans le tome 1, beaucoup, beaucoup d’humour.

Dans ce tome 3, l’auteur et son chat déménagent à la campagne. Et le chat va se trouver une adorable et espiègle fiancée, une chatte bien évidemment. Mais une vraie chatte je veux dire. Ce qui renforce encore un peu plus le comique de situation car un éléphant et une chatte qui se fiancent, on n’a jamais vu ça !

En conclusion :

Mon gnome de 22 mois est encore un peu jeune pour se délecter de ces ouvrages qui sont exploitables à partir de 4 ans je pense. Mais personnellement, je sais déjà qu’ils feront partie de sa bibliothèque car j’ai adoré le concept (je ne reviens pas dessus, je pense que tu l’as bien saisi).

Poster un commentaire


  • Marylin
    07/02/2011

    Punaise encore des achats en perspective ! On va bien rigoler avec l'éléphant chat, tu m'as mis l'eau à la babine


  • Amandine
    07/02/2011

    Le genre de livres que j'adore, originaux, intelligents, plein d'humour et de tendresse, tout en finesse.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

protection par reCAPTCHA : ConfidentialitéConditions