Moi vouloir chocolats

Pâques approchant sérieusement, les vitrines des chocolatiers sont bien garnies. Au menu, petits lapins, poulettes, agneaux et poissons, sans oublier les traditionnels oeufs de Pâques (emballés, c’est mieux pour les planquer dans la verdure).

Mon fils étant fan du chocolat blanc, je lui ai pris une bonne friture, et pour nous, une boîte de chocolats (car Pâques ce n’est pas que pour les enfants !).

Ma fille elle, a goûté à la douceur du chocolat dans ses rêves :

L’odeur du chocolat, ça peut enivrer un gnome au point de l’endormir

En espérant qu’il ne pleuve pas dimanche prochain (rien n’est moins sûr), on dissimulera plein de jolis oeufs et figurines en chocolat pour que le gnome fasse sa première cueillette.

Je me souviens encore du bonheur que j’avais à les chercher quand j’étais toute petite. J’avais mon joli panier en osier, et je passais le jardin au peigne fin. Parfois on en retrouvait 2 semaines plus tard, en passant la tondeuse (hmm, ils étaient devenus impropres à la consommation).

Peut-être serait-il judicieux de dessiner une « carte aux trésors ». D’ailleurs, ça peut être une bonne idée de jeu pour les 4-9 ans : leur filer un plan avec des indices pour qu’ils trouvent des surprises en pleine nature (je retiens l’idée pour plus tard tiens).

Et toi, as-tu fais tes achats chocolatés ? Vas-tu organiser une « chasse à l’oeuf » ? Tes enfants sont-ils friands du chocolat ?

3 commentaires

  1. Le chocolat, mon péché mignon….
    Il faut que je fasse attention, j' adore en manger (trop).
    Nous auusi avons organisé des chasses aux oeufs avec nos nains. C' était toujours un merveilleux moment. Chez nous, c' est le "lièvre de Pâques" qui fait la livraison.
    Vivement qu' Emma puisse en faire de même !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *