Non, je ne craquerai pas.

Salut à toi, paisible lecteur ou lectrice. J’espère que tu as assez de zénitude pour deux car moi je commence à perdre mon sang-froid. Pour résumer la situation, cela fait juste trois mois qu’avec la CAF et la CPAM, on s’échange des courriers et des coups de fil et que ça n’avance pas.

Enfin les coups de fil, c’est juste moi qui les passe, car ce ne serait pas drôle sinon. Et c’est plus rentable pour eux. Puis avoue que ce serait carrément trop intelligent de filer le numéro de la ligne fixe de la personne qui suit ton dossier. Ah oui mais mince, c’est vrai qu’à chaque nouveau courrier, je constate que le nom de la personne en charge de mon dossier diffère…

Je ne dis pas que la situation n’est pas un peu compliquée du fait que je sois en arrêt maladie suite à un congé parental, m’enfin quand même. J’ai envoyé tellement de justificatifs que j’en suis au point où je vais leur proposer de perquisitionner chez moi pour prendre toute la paperasse qu’ils veulent !

Il y a eu ce coup de fil mémorable où la conseillère CPAM ne retrouvait plus mon numéro de sécu sur son ordi et me disait que je n’étais peut-être plus assurée mais qu’elle ne pouvait rien faire pour moi (!). Heureusement, après avoir poliment dit « au revoir Madame », j’ai raccroché, j’ai rappelé, j’ai attendu de nouveau pendant 5-10 minutes, puis je suis tombée sur un conseiller qui lui, a de suite trouvé mon numéro d’assurée sociale et a pu parler de mon cas…

Il y a aussi eu ce courrier des plus énigmatiques, où l’on me demandait d’envoyer tout un tas de justificatifs pour prouver que j’étais de nationalité française. J’avais appelé pour comprendre le pourquoi du comment, et le conseiller m’avait dit de ne pas en tenir compte, qu’en fait ce dont ils avaient besoin, c’était mon attestation de droits que je devais demander à la CAF (c’est tout à fait la même chose, tu en conviendras).

J’ai souvent lu des histoires de ce genre au sujet de la CPAM et de la CAF -et de l’administration en général-, mais comme jusqu’à présent tout s’était toujours bien passé, j’avoue que ça avait tendance à me faire sourire voire franchement marrer, et je me disais que c’était parfois un peu caricatural. Mais en fait non, ce « surréalisme administratif » est bien réel.

Tiens, ça me fait penser qu’il a fallu que j’envoie deux courriers et que j’attende presque deux mois avant de recevoir mon attestation de carte vitale (que j’avais eu le malheur d’égarer), document qui est demandé par la maternité pour compléter l’inscription à la fin du premier trimestre de grossesse.

Il y a aussi eu la CAF qui ne m’a jamais envoyé un papier officiel mentionnant mes dates de début et de fin de congé de maternité, alors que je l’avais reçu sans avoir à demander lors de ma première grossesse. Certes, je ne l’avais pas eu pour ma deuxième grossesse (réduction budgétaire ?), mais là, après avoir envoyé un courrier, je me disais qu’ils prendraient la peine de le faire. C’est quand même plus utile que leur papier qu’on reçoit vers 4-5 mois où l’on t’annonce qu’on a bien reçu ta déclaration de grossesse et que ta situation va être examinée pour savoir si tu as droit à la prime de naissance !

Samedi dernier, le week-end a mal débuté. J’ai reçu un courrier de la CPAM. Angoisse en ouvrant la lettre, qu’allait-on me demander cette fois-ci ? Je te le donne en mille : l’accord initial de mon employeur concernant mon congé parental. 3 semaines avant, c’était l’attestation de mon employeur mentionnant les dates de début et de fin de congé parental. Et au téléphone -maintenant j’appelle quand je reçois un courrier car c’est rarement le même son de cloche-, la conseillère me dit qu’il leur faut la copie de mon courrier de demande de congé parental. Ok c’est parti, la machine de guerre administrative que je suis devenue se remet au boulot…

Bon, c’est sûr que ça aurait été plus simple de m’envoyer dès le départ la liste complète et détaillée de tous les documents requis plutôt que de me les réclamer au compte-goutte et de façon parfois absconse. Mais la simplicité et l’efficience, ce ne sont pas leurs priorités.

A croire que l’administration cherche à décourager ses administrés (dans mon cas, c’est surtout la CPAM qui fait fort). D’autres personnes qui seraient dans ma situation auraient peut-être abandonné depuis longtemps la course aux papelards, surtout si elles bossent et qu’elles n’ont pas le temps de s’en occuper…

Manque de bol pour la CPAM, la paperasse ne m’effraie pas, j’ai du temps pour écrire et téléphoner, et je ne compte pas abandonner, dussé-je accoucher dans leurs locaux, les ongles plantés dans la main d’une conseillère.

30 commentaires

  1. Quand on avait fait une demande à la CAF trois vendredi aprem de suite de perdu car il manquait toujours un papier.
    A ce moment la j'allais en cours et LeMale était militaire donc la galère pour trouver un moment ou y aller…

    Courage !

    1. C'est clair, moi j'ai la chance d'avoir du temps pour gérer tout ça (même si clairement, je préférerais l'occuper autrement), mais je n'imagine même pas la galère lorsqu'il faut "se battre" avec l'admin tout en bossant !

  2. je suis en arrêt maladie avant mon congé maternité et avant hier j'ai reçu un courrier me demandant une attestation de salaire de mon employeur alors que ça fait 3 fois que je l'envoie et avec la première j'avais joint mes bulletins de salaires. donc j'ai téléphoné et le mec me dit "ah non ignorez ce courrier, on a traité votre dossier d'ailleurs on vous a déjà fait un virement".
    c'est bien les courriers inutiles, ça fait bosser la poste et le téléphone !

    1. Moi aussi on m'a demandé l'attestation de salaire + 10 copies de bulletins de salaire, par contre il a suffi d'un envoi, comme quoi j'ai du bol au fond 😉

      On est des citoyennes modèles tout de même, on soutient l'économie nationale avec nos frais de timbres et nos appels téléphoniques !

    1. Merci ma belle ! J'avais pris 15 mois suite à la naissance de Poupette et là en effet, je vais reprendre un congé parental après mon congé de maternité (on ne prend jamais 3 ans d'un coup, c'est 1 an max renouvelable 2 fois). Bisous !

    1. Et bien ça alors, figure-toi que je te voyais vivre en Alsace ! En France, la limite de 6 mois c'est après le 1er enfant, sinon c'est 3 ans max pour les suivants, à condition d'avoir assez cotisé. On est plus chanceuses qu'au Luxembourg de ce côté-là 😉

  3. Moi la CPAM m'avait bloqué mes paiements après la naissance de mon fils sous pretexte qu'ils n'avaient pas reçu l'acte de naissance. Acte que j'ai envoyé par courrier, directement dans la boîte au lettres, encore par courrier, et mon conjoint l'avait également fait par courrier pour son compte à lui. Résultat, impossible de trouver tous les actes que j'avais moi envoyé, pourtant celui de mon conjoint avait été pris en compte. Je leur ai donc dit de prendre en compte celui-ci également pour moi, finalement on se débrouille mieux qu'eux!

  4. Déjà moi qui suis nullipare je galère quand je veux juste changer de statut sur ma carte vitale (erf) alors j'imagine même pas la galère quand tu déclares une grossesse. Je te soutiens à 100%, Tu vas y arriver! Motivéééééééeeeee!!

  5. Je te souhaite bon courage ma pauvre. Moi je suis comme Onee, au RSI … je t'en parle pas. J'ai accolé le nom de mon ex mari à mon nom de jeune fille lors de mon divorce et lors de mon dernier stage à l'hopital ils ont rien voulu savoir … ce nom là n'existe pas!Alors que pour ma précédente hospitalisation j'y vais assez souvent) c'était pareil mais là il smi connaissaient … c'est relou.

  6. La CAF et la CPAM pour les connaître de l'intérieur c'est juste la quatrième dimension tellement on marche sur la tête …
    Courage, sinon y'a l'urssaf aussi où tu deviens fou quand des fois y t'annoncent qu'y vont te prélever 15000 euros avant hier … ah ben oui tiens, 15000 j'ai ça en magasin … ah pis non c'est une erreur finalement on t'en rend …
    Bref tout va bien ne changeons rien 🙂

  7. aie aie un peu galère pour toi tout cela, bon je ne veut pas entrez dans une discussion ou je sais que la polémique serais présente mais j'avoue pour que tout le monde cela peut être très énervant, courage, tout va s'arranger, amitiés

    1. Je suis bien d'accord avec toi (encore que lorsqu'on n'a pas les bons documents sur soi, il faut y revenir et j'imagine qu'il y a pas mal d'attente et des horaires d'accueil du public très restreints…), mais le hic c'est que je suis en arrêt maladie parce que je dois rester au maximum allongée pendant ma grossesse et éviter les trajets en voiture… Donc courriers et coups de téléphone sont mon apanage !

  8. Et bien figure toi que je n'étais plus enceinte alors que j'avais changé de département ! Ben ui :
    – ne voyant pas la prime à la naissance venir, je leur téléphone : "Normal ! Elle arrivera la semaine prochaine !"
    – deuxième coup : "Ah bon ? Vous êtes enceinte ?! Ben fallait nous le dire !" et on m'a traitée de menteuse !!

    J'ai dû leur renvoyer les papiers nécessaires (perdus dans leur transférage de mon dossier d'un département à l'autre) et je ne me suis pas gênée pour ajouter un papier que j'avais reçu de leur part quelques mois auparavant qui montrait qu'ils savaient que j'étais enceinte). Je l'ai intitulé "PREUVE QUE JE NE SUIS PAS UNE MENTEUSE".

    Et je ne te parle pas de ma carte vitale qu'ils ont fait buguer en plein milieu de grossesse à coup de mise à jour foireuse… "Ah ben ui, ça bug à chaque fois qu'il y a une mise à jour pour changement de département mais on envoie quand même un papier pour que vous le fassiez parce que c'est comme ça…!".

    Cpam et Caf se stéréotypent eux-mêmes… Pffff !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *