Quel est le plus beau jour de votre vie ?

Voilà une question qui revient souvent dans les conversations. Pour beaucoup, c’est le mariage ou la naissance du premier enfant. Pas moi. J’étais une mariée stressée, qui avait peur...

Voilà une question qui revient souvent dans les conversations. Pour beaucoup, c’est le mariage ou la naissance du premier enfant. Pas moi. J’étais une mariée stressée, qui avait peur que tout ne se déroule pas comme prévu et d’ailleurs tout ne s’est pas passé comme prévu ! La voiture des mariés à la fourrière, il fallait le faire ! En réalité, je ne me suis détendue que pendant le repas de mariage, et idem pour le Mâle. Je n’ai jamais rêvé d’un mariage de princesse, pour moi notre mariage fut très réussi, simple et convivial, fidèle à nous-mêmes.

La naissance de Choupi fut un peu apocalyptique, à 7 mois de grossesse ce n’est pas l’idéal pour accoucher sereinement. J’en garde quand même de bons souvenirs, l’accouchement a été très rapide, non douloureux et sans péridurale, mon Choupi était beau comme tout (né avec un brushing, la grande classe !), il a crié dès sa sortie, est resté posé sur moi quelques minutes avant de partir pour la réa néonat…

Finalement c’est quoi le plus beau jour d’une vie ? Si c’est celui où l’on ressent le plus d’excitation, alors ce serait le jour où j’ai rencontré en vrai le Mâle, dans un bar à cocktails près du théâtre de la Gaîté Montparnasse. On avait beaucoup papoté sur internet, mais la rencontre « pour de vrai », c’est vraiment autre chose. J’avais le cœur qui battait la chamade, je l’ai tout de suite reconnu de l’autre côté de la rue. Pour me remettre de mes émotions, je me suis engouffrée dans le bar et j’ai commandé un de ces cocktails girly que j’ai sifflé fissa quand j’ai vu le Mâle débarquer dans le bar, me chercher du regard.

Il m’a vue, s’est assis à ma table, m’a dit coucou, on s’est fait la bise, il a commandé, et même si j’étais excitée et toute retournée, je me suis tout de suite sentie bien avec lui, contrairement aux deux autres hommes que j’avais rencontré auparavant. Le pire c’était le polytechnicien qui n’avait pas arrêté de parler de lui, lui, et encore lui, et qui clairement se cherchait une groupie (raté mon pote, il en faut plus pour m’impressionner).

Après avoir échangé des banalités avec le Mâle, nous sommes partis voir la pièce de théâtre, dont je ne me souviens même plus du titre (shame on me). Je vous rassure ce n’était pas une pièce bobo intello mais plutôt un truc rigolo. Après le théâtre, le Mâle m’a emmenée déguster un fondant au chocolat dans un endroit cosy très sympa. Je crois que je suis tombée amoureuse à ce moment-là, et ce doit être le plus beau jour de ma vie tant j’avais des papillons dans le ventre et le palpitant qui battait à 160.

Il y a eu aussi cette folle journée où l’on s’était donné rendez-vous au Printemps Maison pour acheter des coussins. Le soir on s’était embrassés tellement longtemps dans sa Twingo rose que j’avais raté mon train, alors il m’avait raccompagnée. On s’était fait flasher sur la route, je lui donnais des coups de coussin, et il y avait une autre voiture à notre niveau avec plein de nanas qui m’encourageaient. Non ça c’était le jour le plus dingue de ma vie. Bon, à égalité avec un moment embarrassant dans la cuisine de W., le super pote du Mâle (non vous ne saurez rien de plus).

Oui, le plus beau jour de ma vie, c’est celui où j’ai rencontré le Mâle, et ce fut le début d’une myriade de journées plus belles les unes que les autres comme cette fois où il m’a dit de m’habiller décontractée pour aller faire un tour en forêt et que je me suis retrouvée attablée au Pré Catelan avec un petit tabouret moelleux et tout doré pour porter mon sac à main. J’ai beaucoup de chance de l’avoir à mes côtés, dans les moments de joie comme dans les épreuves. Merci mon Amouré.

Categories
Ma prose
4 Commentaires
  • Ln_hana
    8 octobre 2015 at 18 h 06 min
    Répondre

    Pour moi, le plus beau jour de ma vie se produit chaque matin quand je me lève et que je vois le chemin accomplit. Bien sûr il y a des jours plus ou moins beaux, plus ou moins faciles, il y a des souvenirs plus ou moins agréables mais la vie est une chance, on ne sait pas si demain nous serons encore là. Alors il faut savoir profiter de chaque instant. Et je pense qu'il faut voir chaque jour comme la somme de tous les autres.

    • AdminTPBB
      9 octobre 2015 at 10 h 27 min
      Répondre

      C'est une belle philosophie de vie ! Je partage ton avis sur le Carpe Diem, la vie est une chance en effet et il faut savoir profiter de chaque instant comme tu le dis.

  • Anaïs Petitevie
    9 octobre 2015 at 9 h 41 min
    Répondre

    la naissance de mes filles…et pas loin derrière notre mariage

    • AdminTPBB
      9 octobre 2015 at 10 h 30 min
      Répondre

      Classique 😉

    Répondre

    *

    *

    RELATED BY

    • Bonne année 2016 !

      Il n’est jamais trop tard pour bien faire alors je vous souhaite à toutes et à tous une excellente année 2016 ainsi qu’une bonne santé. La santé, c’est primordial...
    • Quand l’espoir fait vivre

      Hier soir, j’ai eu mon frère au téléphone, j’ai tout de suite senti qu’il n’allait pas bien, et en effet, l’idée de rompre avec sa femme, celle qu’il aime...
    • Les histoires d’amour à l’école

      Ma Poupette a 5 ans et est en grande section de maternelle. Tous les soirs, je la questionne sur sa journée à l’école et elle me raconte tout plein...
    • Sous le choc

      Ce matin, mon frère m’a annoncé que lui et sa femme, c’était fini. Elle le quitte car elle n’aurait plus de sentiments pour lui. Je suis restée sur le...