Une femme ne naît pas mère, elle le devient…

J’ai trouvé ces deux publicités pour Blédina fort réussies car elles résument bien le fait qu’on ne naît pas mère, mais qu’on le devient (enfin du moins on essaie et ça se fait petit à petit, on prend du grade avec l’expérience !).

Le choix de mettre en fond musical l’aria du premier acte de l’opéra Carmen de Georges Bizet (1875) : « L’amour est un oiseau rebelle…« , fait de ces scénettes des publicités à la fois drôles et riches en émotion. Bref, j’ai adoré ce contraste (concept souvent utilisé dans les publicités).

Je te laisse les découvrir les publicités maintenant !

La seconde publicité

Et juste pour le plaisir, la version de la fabuleuse Maria Callas :

6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *